Iran/Venezuela

Unis, plus que jamais, contre les Etats-Unis

Mahmoud Ahmadinejad et Hugo Chavez ont signé quelque 70 accords de coopération.
Mahmoud Ahmadinejad et Hugo Chavez ont signé quelque 70 accords de coopération. Reuters/Miraflores Palace/Handout

Le président vénézuélien Hugo Chavez et son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad ont loué leur alliance anti-impérialiste à l'occasion de la visite à Caracas du dirigeant iranien, en tournée sud-américaine pour confirmer ses rares soutiens à sa politique nucléaire. Les deux pays ont développé une intense coopération dans divers domaines et Chavez a, à plusieurs reprises, défendu le programme nucléaire iranien, décrié par les Occidentaux qui accusent l'Iran de chercher à acquérir l'arme atomique sous couvert d'activités civiles. Ce que Téhéran dément.

Publicité

Avec notre correspondante à Caracas, Angèle Savino

« Tu es un gladiateur anti-impérialiste », a lancé Hugo Chavez à son homologue iranien. « Tu es un frère courageux qui résiste comme une montagne contre le rugissement de tes ennemis », lui a répondu Mahmoud Ahmadinejad, après une forte embrassade. Les deux frères, comme ils aiment s’appeler mutuellement, entendent mener une lutte dite de tranchée contre les Etats-Unis, en renforçant leur coopération politique et économique.

Mais au-delà des 70 accords signés, c’est une alliance stratégique politique contre Washington et Tel Aviv qui unit les deux hommes. Hugo Chavez a d’ailleurs réagi aux déclarations récentes du chef d’Etat israélien Shimon Peres.

« Il y a peu de temps, le président d’Israël est passé par l’Amérique latine et il a dit que Chavez et Ahmadinejad allaient disparaître bientôt… L’Etat d’Israël est le bras assassin de l’empire Yankee, et les Israéliens t’accusent toi d’être le belliqueux, alors que ce sont eux les agresseurs ! », a dit Hugo Chavez.

A la différence des présidents brésilien et bolivien, qui ont joué les médiateurs, en demandant à l’Iran de développer son énergie nucléaire sans violer les normes internationales, Hugo Chavez a rappelé que les Etats-Unis étaient les seuls à avoir utilisé la bombe atomique dans l’histoire.

« Qu’est-ce que dit l’empire ? Ah, qu’Ahmadinejad est venu ici parce que nous allons fabriquer la bombe atomique ! C’est eux qui ont la bombe atomique ! et en plus ils s’en servent…il ne faut pas oublier que l’empire Yankee a lancé des sentiers de bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki ! »

De nouveaux éloges réciproques ont conclu la rencontre des deux hommes : « Merci à Dieu tout puissant de me donner l’opportunité d’être à nouveau dans la Venezuela révolutionnaire », a déclaré Ahmadinejad. Et Chavez de répondre : « J’espère te rendre visite l’an prochain à Téhéran pour renforcer cette fraternité historique. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail