Accéder au contenu principal
Arabie Saoudite

Pèlerinage : le retour de l'activisme iranien

Les pèlerins s’avancent vers la plaine du mont Arafat, à l’extérieur de la ville sainte de La Mecque, le 26 novembre 2009.
Les pèlerins s’avancent vers la plaine du mont Arafat, à l’extérieur de la ville sainte de La Mecque, le 26 novembre 2009. Reuters / Caren Firouz
1 min

Malgré les mises en garde des autorités saoudiennes contre la politisation du pèlerinage, quelques milliers d'Iraniens pèlerins ont manifesté jeudi contre les « ennemis de l'islam ». Le chef de la délégation iranienne au hajj a lu un message du guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad,Clarence Rodriguez

En dépit des mises en garde des autorités saoudiennes opposées à une politisation du grand pèlerinage, les pèlerins iraniens ont quand même bravés l’interdit au nez et à la barbe des policiers saoudiens. Une manifestation que redoutait Riyad mais qui s’est déroulée sans incident.

Selon les observateurs, ils étaient environ 15 000 Iraniens à manifester et à scander des slogans anti-américains et anti-israéliens. A la tête de ce cortège le chef de la délégation iranienne au hajj, le cheikh Mohammed Richari. Il a lu un message du guide suprême l’ayatollah Khamenei dans lequel il dénonce « les ennemis de l’islam » ceux qui tentent à diviser les musulmans en Palestine, à Gaza, en Afghanistan et en Irak. Allusion faite également au gouvernement yéménite en guerre actuellement avec les rebelles chiites zaïdites.

On se souvient qu’en 1987 une manifestation de pèlerins iraniens avait fait 402 morts. A la suite de cette tragédie les relations diplomatiques entre Riyad et Téhéran s’étaient tendues au point d’interdire pendant quatre ans le pèlerinage aux Iraniens.

Pour l’heure on ignore si les autorités saoudiennes ont sanctionné ces pèlerins manifestants iraniens qui ont pris le hajj pour une tribune politique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.