Accéder au contenu principal
Soudan/Charia

Une jeune Soudanaise reçoit 50 coups de fouet

La loi contraignante sur l'habillement féminin ne fait pas l'unanimité à Khartoum, la capitale soudanaise.
La loi contraignante sur l'habillement féminin ne fait pas l'unanimité à Khartoum, la capitale soudanaise. AFP / Ashraf Shazly
Texte par : RFI Suivre
1 min

Le tort de cette jeune fille de 16 ans était de porter une jupe jugée «indécente», arrivant aux genoux. Un policier a arrêté cette adolescente, mineure, puis elle a été immédiatement jugée et condamnée à ce châtiment corporel. Une affaire qui rappelle le cas de la journaliste soudanaise Lubna, qui veut porter un pantalon.

Publicité

 

Silva Kashif se promenait dans un quartier du sud de Khartoum le 21 novembre dernier quand la police des mœurs est venue l’arrêter. La jeune fille portait une robe s’arrêtant au niveau des genoux.

Un point de la loi soudanaise punit sévèrement ce genre de tenue, même si cette loi ne concerne implicitement que des femmes de confession musulmane. D’après l’avocat de la jeune chrétienne, Maître Azhari al-Hajj, tout a été très vite. Silva Kashif a été arrêtée, jugée, condamnée et fouettée en l’espace d’une heure.

Cette nouvelle histoire arrive trois mois seulement après la très médiatisée affaire du pantalon de la journaliste musulmane, Loubna Ahmed al-Hussein. Elle avait été arrêté notamment accompagnée de jeunes femmes chrétiennes. Celles-ci avaient décidé de recevoir rapidement les coups de fouet avant d’être libérées tandis que la journaliste soudanaise avait décidé de laisser la procédure se faire afin de porter l’affaire sur le plan politique et médiatique.

Cette loi contraignante concernant l’habillement féminin ne semble pas faire l’unanimité ici à Khartoum. Lors de l’affaire Loubna, des sympathisantes du Congrès national, le parti du président Béchir, avaient manifesté en faveur de son abrogation.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.