Accéder au contenu principal
Coupe de la Confédération (Finale aller)

C'est bien parti pour Sétif

Abdelmalek Ziaya a encore frappé, il en est à 15 buts en C2 cette année.
Abdelmalek Ziaya a encore frappé, il en est à 15 buts en C2 cette année. AFP

Grâce à deux réalisations de son buteur providentiel Abdelmalek Ziaya, Entente Sétif s'est imposé 2-0 chez elle face au Stade Malien et a pris une belle option sur le trophée. Les Maliens devront se surpasser samedi prochain à Bamako lors du match retour mais Ziaya sera suspendu.

Publicité

Entente Sétif - Stade Malien 2-0
Sétif: Ziaya (14e p, 80e) 

Il n’y a pas eu de round d’observation dans ce match aller. Dès la 6e mn, le Camerounais de l’Entente, Francis Ambane, était tout près d’ouvrir la marque et voyait son ballon passer entre les jambes de Soumbeyla Diakité, le gardien du Stade Malien qui en était quitte pour une bonne frayeur. Quatre minutes plus tard, Bakary Coulibaly, seul face à Baradi, bénéficiait à son tour d’une occasion en or pour le Stade Malien. Le but chauffait de part et d’autre.

Ziaya marque et voit rouge

A la 14e mn, sur un centre d’Ambane , Abdoulaye Sissoko faisait main dans la surface et Abdelkader Ziaya s’y reprenait à deux fois pour transformer le pénalty, 1-0 pour Sétif (15e). Malgré ce coup du sort, les Maliens repartaient à la charge et se créaient de nombreuses occasions, sans pouvoir conclure.  Après la pause, Diakité devait sortir au devant de Ziaya pour éviter le 2e but.
 

Ali Mechiche

Désireux d’aller à Bamako avec une plus large avance, l’entraîneur Ali Mechiche faisait alors entrer Nabil Hemani, le meilleur buteur de la saison écoulée mais sans résultat car Abdallaye Maïga et sa défense ne laissaient rien passer. C’est finalement par l’inévitable Ziaya que les Sétifiens doublaient leur avantage à la 80e mn.

Auteur de son 15e but dans la compétition, il ne sera pas sur le terrain à Bamako samedi pour le match retour car il ensuite écopé d’un carton rouge. Réduits à dix, les Algériens étaient bien heureux de conserver le 2-0 face à des Stadistes qui n’avouaient pas encore vaincus mais devront réussir un exploit devant leur public pour s’adjuger leur premier trophée continental.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.