Accéder au contenu principal
HONDURAS

Le conservateur Porfirio Lobo élu président

Porfirio Pepe Lobo a été élu président du Honduras, le 29 novembre 2009.
Porfirio Pepe Lobo a été élu président du Honduras, le 29 novembre 2009. Reuters / Edgard Garrido
Texte par : RFI Suivre
2 min

Les premiers résultats du scrutin de dimanche attribuent la victoire au candidat du Parti national qui obtiendrait plus de 50% des suffrages, devançant son adversaire, le libéral Elvin Santos, d’environ 16 points.

Publicité

Avec notre correspondant à Tegucigalpa, Patrick John Buffe

La victoire du conservateur Porfirio Pepe Lobo est sans appel. Le candidat du Parti national, qui avait perdu les précédentes élections contre Manuel Zelaya, a donc pris sa revanche sur les libéraux.

Sa victoire, il la doit en partie à la position qu’il a assumée après le coup d’Etat, en essayant de se maintenir en marge de la crise politique. Il la doit aussi à la division du Parti libéral à l’origine du putsch du 28 juin dernier.

Agé de 62 ans, cet éleveur, qui vient d’une riche famille de l’intérieur du pays, se présente comme l’homme du changement : il a basé sa campagne sur la lutte contre la violence et la criminalité, sur la création d’emplois, l’amélioration des salaires et la réduction de la pauvreté dans laquelle sont plongés 70% des Honduriens.

Il se veut également l’homme de la réconciliation nationale. A cet effet, il a déjà annoncé qu’il allait promouvoir, dès le mois de décembre, un ample dialogue avec toute la société.

Dans son effort pour résoudre la crise politique, il aura également pour tâche de convaincre la communauté internationale de reconnaître les résultats des élections de ce dimanche qui, en plus d’avoir enregistré officiellement un taux élevé de participation, ont été, selon lui, transparentes et démocratiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.