Accéder au contenu principal
France, Nucléaire

Le groupe nucléaire Areva et ses filiales, T & D resteront français

Vue de l’entrée principale du groupe français Areva, au siège social à Paris le 3 septembre 2007.
Vue de l’entrée principale du groupe français Areva, au siège social à Paris le 3 septembre 2007. AFP/Eric Piermont
Texte par : RFI Suivre
1 min

L’Etat français a choisi l'option tricolore, pour la vente d'Areva T & D. La filiale Transmission et Distribution d'électricité d'Areva devrait être vendue à deux groupes français : Alstom et Schneider. Des négociations exclusives ont été engagées avec le groupe nucléaire public. Les offres du tendem français ont été préférées à celles des concurrents japonais, Toshiba et américain, General Electric.

Publicité

Areva T & D n'est pas un nom très familier des Français, c'est pourtant l'une des entreprises les plus importantes du pays : plus de 30 000 salariés, plus de 5 milliards d'euros de chiffres d'affaires annuelles, la filiale d'Areva pourrait figurer en bonne place parmi les poids lourds du Cac 40.

Lundi 30 novembre, l'Etat a donc décidé de vendre cette pépite, à deux groupes français : Alstom et Schneider. Leur offre d'un point de vue financier, n'était pourtant pas meilleure que celles de leurs concurrents, Toshiba et General Electric.

Alstom et Schneider étaient également considérés comme les pires candidats à la fois par les syndicats d'Areva, et par la direction opérationnelle de l'entreprise. En effet, les deux groupes ont l’intention de scinder en deux les activités de transmission et de distribution « au détriment de la logique industrielle », estiment les cadres d'Areva T& D et « au péril de l'emploi » dénoncent les syndicats.

En définitive, ce qui a pesé aux yeux des autorités françaises c’est l'argument du patriotisme industriel. Toshiba envisagerait d'ores et déjà de déposer un recours auprès du Conseil d'Etat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.