Accéder au contenu principal
Allemagne

Corruption : Siemens solde ses comptes

REUTERS/Tobias Schwarz
Texte par : RFI Suivre
1 min

Le plus vaste scandale de corruption de l'histoire récente de l'Allemagne touche à sa fin. Neuf anciens hauts dirigeants du groupe Siemens ont accepté de payer de lourdes amendes pour échapper aux poursuites judiciaires.

Publicité

A tout seigneur tout honneur, c'est Heinrich Von Pierer, l'ancien patron de Siemens de 1992 à 2005 qui va payer la plus lourde facture : 5 millions d'euros pour mettre un terme au scandale qui a ébranlé le monde des affaires allemand. Sous sa direction, Siemens a versé plus d'un milliard d'euros de pot de vins, afin d'obtenir des contrats internationaux, dont par exemple les télécommunications aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004.

Son successeur, mouillé lui aussi, va s'acquitter de 2 millions d'euros et au total ce sont neuf anciens dirigeants qui vont passer à la caisse. Ces accords amiables doivent encore être entérinés fin janvier par les actionnaires de Siemens. Seuls deux anciens hauts cadres font encore de la résistance.

Depuis la révélation de cette affaire plusieurs grandes entreprises allemandes ont affirmé avoir mis en place des codes de déontologie plus stricts qu'auparavant. Quant au groupe Siemens, avant de se retourner contre ses anciens dirigeants, il a du s'acquitter d'une grosse amende devant les autorités allemandes et américaines.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.