Accéder au contenu principal
Russie

Poutine fait son show à la télévision

Retransmission du rendez-vous télévisé annuel de Vladimir Poutine.
Retransmission du rendez-vous télévisé annuel de Vladimir Poutine. REUTERS/Denis Sinyakov
Texte par : Thierry Parisot
2 min

Pour la 8ème année consécutive, Vladimir Poutine a répondu aux questions de ses compatriotes, en direct à la télévision, ce jeudi 3 décembre. C'est un des principaux rendez-vous politiques en Russie où tous les grands sujets de politique intérieure sont traités. Le Premier ministre a mis l'accent sur la lutte contre le terrorisme après l'attentat meurtrier du train « Nevski Express » et le combat contre la crise économique qu'il estime avoir - presque - gagné.  

Publicité

C'est d'abord au chronomètre qu'on juge la prestation de Vladimir Poutine, comme un sportif qui, chaque année, doit faire un peu plus. Pari gagné, le chef du gouvernement a tenu un peu plus de quatre heures. C'est beaucoup plus que les trois heures et quelques minutes de l'an dernier. Le Premier ministre russe est toujours très à l'aise dans l'exercice du questions-réponses, d'autant plus à l'aise que les questions et les réponses sont bien préparées.

A Komosomol-sur-Amour, dans l'Extrême-Orient russe, tout le personnel d'une usine aéronautique s'est réuni pour l'occasion. Un ingénieur est invité à poser sa question. Il a le sens critique aussi développé que celui d'un député du parti au pouvoir, au point d'oublier de poser une question, après avoir chaleureusement félicité Vladimir Poutine pour avoir stabilisé la situation économique dans le pays. Et c'est en effet de la crise et de ses conséquences que le Premier ministre aura le plus longuement parlé, pour rassurer, pour dire que le pire était maintenant passé.

Rassurer, c'est aussi le maître-mot, après l'attentat contre le « Nevski Express » : le Premier ministre promet de combattre très fermement le terrorisme, même s'il reconnaît que la bataille est difficile. Et puis à l'attention de tous ceux qui considèrent qu'il n'est pas à sa place, en tant que chef du gouvernement, Vladimir Poutine s'est voulu rassurant là encore : il réfléchit, mais il pourrait bien se décider à se présenter à la prochaine élection présidentielle prévue en 2012.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.