Accéder au contenu principal
Russie

Un incendie dans une discothèque fait une centaine de morts

Photo tirée d’une vidéo montrant l’étendue du drame qui s’est déroulé à Perm, le 5 décembre 2009.
Photo tirée d’une vidéo montrant l’étendue du drame qui s’est déroulé à Perm, le 5 décembre 2009. Reuters / Reuters TV
Texte par : RFI Suivre
1 min

C'est l'explosion de feux d'artifice qui serait à l'origine d'un incendie dans une boîte de nuit causant la mort d’une centaine de personnes à Perm, dans le centre de la Russie. 140 personnes ont été hospitalisées, dont 85 dans un état grave. Selon les policiers, il s'agirait d'un accident. Les règles de sécurité n'auraient pas été respectées.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Madeleine Leroyer

Selon les premiers éléments communiqués par les autorités, il s’agirait en fait d’une explosion accidentelle causée par des pétards ou des feux d’artifice artisanaux. Un représentant du parquet attribue le drame « à la violation des règles d’utilisation des feux d’artifice ».

Il y a eu, après l’explosion, un vaste mouvement de panique. Deux cents personnes étaient dans l’établissement et la majorité des victimes auraient été intoxiquées au monoxyde de carbone. On a du mal à imaginer que des fusées artisanales fassent autant de dégâts, mais ces fusées, il est vrai, sont aussi mal conçues que puissantes. De quoi vous réveiller en pleine nuit, et les Russes en raffolent particulièrement à l’approche des fêtes de fin d’année.

Ce qui est sûr, c’est que les autorités vont devoir fournir des preuves très nettes pour étayer la thèse de l’accident et dissiper le réflexe panique que tout le monde a eu sur place : encore un attentat, une semaine jour pour jour après celui qui a visé le train Moscou-Saint-Pétersbourg.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.