Accéder au contenu principal
Guinée

Moussa Dadis Camara est «hors de danger»

Le capitaine Moussa Dadis Camara.
Le capitaine Moussa Dadis Camara. L. Correau / RFI
Texte par : RFI Suivre
7 mn

Peu d’informations ont filtré à Rabat depuis l’hospitalisation de Moussa Dadis Camara vendredi dans la capitale marocaine. Dimanche après-midi, un communiqué des services de santé des Forces armées royales marocaines s’est voulu rassurant sur l’état de santé du chef de la junte guinéenne. RFI a pu joindre hier soir le ministre des Affaires étrangères guinéen, Alexandre Cécé Loua, qui se trouve à Rabat. Retour sur ces différentes informations.

Publicité

Alexandre Cécé Loua, ministre guinéen des Affaires étrangères

D’après le ministre guinéen des Affaires étrangères, Moussa Dadis Camara est « hors de danger ». Il est conscient, il n’est pas en mesure d’avoir des conversations mais il reconnaît son entourage, a assuré Alexandre Cécé Loua, interrogé par RFI. Son état est « stable », a-t-il ajouté.

Du côté de l’hôpital militaire de Rabat, le bilan était similaire hier. Le médecin général de la brigade a confirmé que Moussa Dadis Camara avait subit une intervention pour traumatisme crânien. « L'état actuel du président Camara n'inspire pas d'inquiétude », indique le communiqué du médecin. Les suites opératoires sont « favorables », ajoute-t-il.

Derrière toutes ces déclarations, c’est toujours le même message : le chef de la junte ne risque plus de mourir.

Mais, plus de quarante-huit heures après son hospitalisation, beaucoup de questions demeurent. Moussa Dadis Camara risque-t-il d’avoir des séquelles de sa blessures à la tête ? Et quand sera-t-il en mesure de rentrer en Guinée ? Alexandre Cécé Loua n'avait pas la réponse à ces questions.

Cellou Dalein Diallo, ancien Premier ministre et l'une des figures de l'opposition guinéenne

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.