Accéder au contenu principal
UE/France

Eric Besson accuse l’Europe d’être « un supermarché de l’asile »

Le camp de réfugiés de Marsa, à Malte.
Le camp de réfugiés de Marsa, à Malte. AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

L'Europe rejette la très grande majorité des demandes d'asile sur son territoire, c'est la conclusion d'un rapport de l'Office statistique européen pour 2008 contredisant le ministre français de l'Immigration. Eric Besson a affirmé vouloir s'attaquer à ce qu'il appelle un « supermarché de l'asile en Europe ».

Publicité

Contrairement aux déclarations d'Eric Besson, le ministre français de l'Immigration, l'Europe est loin de devenir le « supermarché de l'asile » auquel il veut mettre fin.

Selon l'Office statistique européen, les pays de l'Union ont rejeté près des trois-quarts des demandes d'asile qui leur ont été soumises en 2008. Sur 280 000 demandes, l'Union européenne en a débouté 204 000. Elle est donc loin de l'image de générosité ou de laxisme que certains lui attribuent.
.
En chiffres bruts, la France est celle qui en accueille le plus, soit 11 000 sur 56 000, devant l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie. En revanche, proportionnellement, c'est la petite île de Malte, déjà fragilisée par l'afflux de migrants maritimes, qui en accepte un sur deux.

Les quatre principaux groupes nationaux qui demandent protection à l'Europe, sont les Irakiens (16 500), suivis des Somaliens (9 500), des Russes dont une grande majorité de Tchétchènes (7 700). Viennent enfin les Afghans avec cinq mille ressortissants.

Au vu des disparités considérables entre pays de l'Union, la Commission européenne a proposé en octobre dernier aux 27 Etats membres d'harmoniser leur politique et de mettre en place une seule procédure d'asile. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.