Accéder au contenu principal
Football/Ligue des champions

L’OM éliminé par un solide Real Madrid

Le Portugais Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers du Real Madrid.
Le Portugais Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers du Real Madrid. Reuters
3 min

L’Olympique de Marseille (OM) s’est incliné 3-1 face au Real Madrid, en Ligue des champions, avec un doublé du Portugais Cristiano Ronaldo. L’OM, largement surclassé, devra donc se contenter des 16es de finale de la Ligue Europa.

Publicité

L’Olympique de Marseille (OM) ne jouera pas dans la cour des grands au printemps prochain. L’OM n’a pas réussi à se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des champions. La faute à une mauvaise gestion de son dernier match de phase de poules, face au Real Madrid, au stade Vélodrome.

Cristiano Ronaldo, footballeur multidimensionnel

La première mi-temps est rythmée par les traits de génie de Cristiano Ronaldo. Dès la 5e minute, l’attaquant portugais ouvre le score d’un coup franc flottant qui retombe dans la lucarne de Steve Mandanda : 0-1. A la 28e, sur un corner, le Ballon d’Or 2008 s’élève très haut et place une tête décroisée mais le cuir rebondit sur le poteau droit des Phocéens. Higuain qui a suivi se heurte à Mandanda puis Sergio Ramos est contré. A la 45e, Ronaldo lance Marcelo dans l’axe d’une talonnade. Le latéral mystifie les défenseurs d’un passement de jambe, sauf Laurent Bonnart qui jaillit dans ses pieds. Les supporters azuréens retiennent encore leurs souffles lorsque Mandanda détourne péniblement un autre coup franc de Ronaldo (45e+2).

Les Marseillais égalisent face au Real.
Les Marseillais égalisent face au Real. Reuters

L’arrière-garde de l’OM souffre malgré une égalisation intervenue dès la 12e minute avec un débordement puis un centre de Taye Taiwo repris par Brandao, dont le coup de tête, repoussé plein axe, est exploité de demi-volée par Lucho Gonzalez : 1-1. Après quelques minutes d’interruptions causées par un choc entre Mamadou Niang et Pepe, Brandao pense même donner l’avantage à son club mais le Brésilien était hors-jeu d’un bon mètre (16e). L’avant-centre marseillais, égal à lui-même, fait valoir sa combattivité. Mais tandis qu’il multiplie les approximations techniques, ses adversaires cadrent presque toutes leurs occasions.

Lucho loupe le coche

A la 54e, Rafael Van der Vaart place ainsi une frappe enroulée (54e) puis Marcelo inquiète Mandanda d’un tir croisé (58e). Et à forcer de pousser, les Merengues reprennent logiquement l’avantage. Un corner détourné de Van der Vaart atterrit dans les chaussures de Raul Albiol qui glisse le ballon au ras du poteau : 1-2 (60e). Sur l’autre terrain, le Milan AC et le FC Zurich sont pourtant à égalité 1-1, un résultat qui avantage les Marseillais. Une victoire leur suffit à ce moment pour intégrer le top 16. Mais un penalty, obtenu par Mamadou Niang au prix d’une épaule meurtrie dans un choc avec Iker Casillas, est gâché par Lucho Gonzalez. L’Argentin tire en force sur la barre (67e).

Cristiano Ronaldo, qui n’est pas si maladroit, profite d’une mésentente entre Mandanda et Souleymane Diawara pour sortir vainqueur de son duel avec les deux Phocéens. La star du Real, bien que projeté à terre après un téléscopage avec le gardien de l’OM, voit le ballon lui revenir et l’envoie dans la cage désertée (81e). Score final : 1-3. L’Olympique de Marseille était loin de faire le poids face à ce Real-là, monstre de talent et d’efficacité. Il devra donc se contenter des 16es de finale de la Ligue Europa.


RESULTATS

GROUPE C

Olympique de Marseille (FRA) - Real Madrid (ESP) 1-3
Marseille : Lucho Gonzalez (12e)
Madrid : Cristiano Ronaldo (5e, 81e), Raul Albiol (60e)

FC Zurich (SUI) - Milan AC (ITA) 1-1
Zurich : Gajic (30e)
Milan : Ronaldinho (64e s.p.)

Clubs Pts Bp Bc Diff
1. Real Madrid (qualifié)  13  15  7  +8
2. AC Milan (qualifié)  9  8  7  +1
3. Marseille (Ligue Europa)  7  10  10  0
4. FC Zurich (éliminé)  4  5  14  -9

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.