Accéder au contenu principal
France / Débat sur l'identité nationale

Sarkozy souhaite des religions discrètes

Le président français, Nicolas Sarkozy.
Le président français, Nicolas Sarkozy. Reuters/Charles Platiau/Pool
Texte par : RFI Suivre
2 min

Dans une tribune publiée dans Le Monde daté de mercredi, Nicolas Sarkozy met en garde les croyants de toutes les religions contre toute pratique ostentatoire ou provocatrice de leur foi. En plein débat sur l’identité nationale, Nicolas Sarkozy se refuse à envisager l'interdiction de construire des minarets en France mais dénonce dans le même temps les critiques venues de France après la victoire du « oui » au référendum suisse.  

Publicité

Nicolas Sarkozy se pose en rassembleur à l'écoute des aspirations de son peuple. Et il s'appuie sur la votation suisse contre les minarets, pour mieux analyser le raidissement des français sur la question de l'identité nationale.

Une curieuse démarche. Le débat national, seul remède contre le communautarisme selon Nicolas Sarkozy, est, en effet, en train de déraper avec des propos xénophobes. Et le chef de l'Etat défend la démocratie helvétique, son mode de consultation référendaire, un mode de consultation qu'il a d'ailleurs lui-même fait voter en juillet 2008, lors de la réforme constitutionnelle, mais qu'il n'utilise pas, allez savoir pourquoi.

Mais au-delà, cette tribune est la preuve que Nicolas Sarkozy tente d'éviter le pire: qu'il constate, à son tour, le danger de voir son débat se réduire définitivement à un débat sur l'immigration et la place de l'islam en France.

Il s'adresse notamment à ceux qu'il appelle ses « compatriotes musulmans » pour leur promettre de tout faire pour qu'ils se sentent des citoyens comme les autres. À eux, comme aux juifs et aux chrétiens, écrit-il, de savoir se garder de toute ostentation et de toute provocation qui pourrait défier les valeurs de la République et l'héritage chrétien qui fondent l'identité nationale de la France. Autrement dit, des minarets pourquoi pas ? Mais des minarets discrets... 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.