Accéder au contenu principal
France / Suisse

Evasion fiscale: une liste volée à HSBC

Logo de la banque britannique HSBC sur les Champs-Elysées, à Paris.
Logo de la banque britannique HSBC sur les Champs-Elysées, à Paris. AFP/Lionel Bonaventure
Texte par : RFI Suivre
1 min

C'est une information révélée ce mercredi par Le Parisien-Aujourd'hui en France : un ancien employé de la banque HSBC aurait fourni aux autorités françaises un listing comportant des informations ultra sensibles. Ce fichier aurait été utilisé par le ministère des Finances pour lutter contre l'évasion fiscale. HSBC confirme un vol de données bancaires. La liste «provient de plusieurs sources», selon le gouvernement français.

Publicité

Le vol aurait été commis à la fin de l'année 2008 à Genève, dans l'une des filiales de la banque HSBC, selon les information du Parisien.

L'employé, un spécialiste de la sécurité informatique, serait parvenu à pirater l'ensemble des comptes de l'établissement, avant de quitter le territoire suisse. Arrivé en France, l'homme aurait décidé de confier aux autorités le fichier volé, et avec lui des informations concernant des milliers de comptes bancaires. 

Selon le journal, une partie de ce fichier aurait ensuite permis à Bercy de constituer sa fameuse liste des 3000 contribuables accusés d'évasion fiscale. Interrogé mercredi 9 décembre , le ministère des Finances refuse de commenter l'information. A Genève, le vol est confirmé par la banque HBSC, mais elle affirme que les comptes et les données piratées sont anciennes et sans intérêt.

D'après le Parisien, l'ancien employé réside actuellement dans le sud de la France. L'homme aurait été placé sous la protection de la gendarmerie. Certains des comptes figurant sur les fichiers volés auraient un lien avec des affaires d'évasion fiscale, mais aussi de blanchiment d'argent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.