Accéder au contenu principal
Etats-Unis

La consécration d'Obama ne mobilise pas l'attention des Américains

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Donaig Le Du

Barack Obama reçoit jeudi 10 décembre le prix Nobel de la paix. Un prix Nobel qui est loin de mobiliser l’attention de l’opinion publique aux Etats-Unis.

Décalage horaire oblige, une bonne partie des Américains seront encore endormis, au moment où leur président recevra à Oslo l’une des plus prestigieuses récompenses internationales. Et finalement, ce n’est peut être pas plus mal.

Les derniers sondages montrent en effet que deux Américains sur trois estiment que Barack Obama ne mérite pas, ou en tout cas pas encore, ce prix Nobel, dont l’annonce avait provoqué stupéfaction et incompréhension ici aux Etats-Unis.

Les commentateurs soulignent ici que c’est un président de guerre qui reçoit le prix Nobel de la paix. Il a annoncé la semaine dernière l’envoi de 30 000 soldats américains supplémentaires en Afghanistan.

Et comme on n’en n’est pas à un paradoxe près, même si cette guerre est impopulaire aux Etats-Unis, une majorité d’Américains approuve cet envoi massif de renforts, même si on ne sait pas très bien si c’est l’envoi de troupes ou l’annonce d’une date pour leur retrait qui séduit l’opinion.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.