Accéder au contenu principal
Comédie-Française & Rififi

Coup de théâtre à la Comédie Française : Catherine Hiegel virée

Catherine Hiegel
Catherine Hiegel Cosimo Mirco Magliocca
Texte par : Elisabeth Bouvet
2 mn

Alors que la comédienne fêtait en février dernier ses quarante ans de bons et loyaux services au Français, elle a appris début décembre qu’elle était mise à la porte de la vénérable institution. Motif invoqué : Catherine Hiegel ne serait pas un bon Doyen. Ainsi en ont décidé ses pairs qui s’étaient réunis en comité le lundi 7 décembre.

Publicité

Lundi 7 décembre 2009, une date qui restera très certainement gravée dans la mémoire de l’actrice Catherine Hiegel. Le matin, elle était le Doyen de la Comédie-Française, fonction honorifique à laquelle elle avait accédé en mai 2008 ; à la mi-journée, au terme de longues délibérations de ses pairs - car c’est ainsi que fonctionne la « maison », de manière collégiale et autonome -, elle était remerciée au motif qu’elle n’aurait pas mené à bien ses fonctions de « porte-parole » de la troupe et le soir même, elle était sur la scène aux côtés de ses « camarades » à l’occasion de la générale de presse des Joyeuses commères de Windsor de Shakespeare, la nouvelle production de la Comédie-Française dans laquelle la comédienne joue Madame Pétule. Il faudrait également rappeler que L’Avare de Molière qu’elle a monté à la rentrée avec Denis Podalydès dans le rôle-titre est toujours à l’affiche du théâtre de la place Colette. 

Ce n’est certes pas la première fois qu’un Doyen est ainsi brutalement remercié, mais force est de remarquer que le moment parait assez peu opportun, sans compter que s’il est une (excellente) comédienne qui a contribué à écrire certaines des plus belles pages de la Comédie-Française, au long des quatre décennies qui viennent de s'écouler, c’est bien Catherine Hiegel qui fêtait par ailleurs ses 63 ans, ce jeudi 10 décembre.  

Elle n’est pas la seule à devoir quitter la troupe. Deux comédiens ont été autorisés à faire valoir leur droit à la retraite : Michel Robin, actuellement en tournée avec Les Chaises de Ionesco et Pierre Vial, à l’affiche tout comme Catherine Hiegel, des Commères de Windsor. Egalement écartée, la comédienne Isabelle Gardien. Pour les remplacer, deux noms ont été proposés au sociétariat : Léonie Simaga et Loïc Corbery.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.