Accéder au contenu principal
France / Cinéma

Le film « Un prophète » remporte le prix Louis-Delluc

Jacques Audiard le 13 novembre 2009.
Jacques Audiard le 13 novembre 2009. Reuters/ Hugo Correia
Texte par : RFI Suivre
1 min

Décerné par un jury composé de 13 critiques de cinéma présidé par Gilles Jacob, par ailleurs président du Festival de Cannes, le prix Louis-Delluc récompense le meilleur film français sorti pendant l'année. Chronique de la vie carcérale, Un prophète de Jacques Audiard a déjà reçu plusieurs récompenses après être sorti dans une vingtaine de pays.  

Publicité

Ce prix est une nouvelle consécration pour Un prophète de Jacques Audiard, un film qui avait déjà obtenu le Grand Prix au dernier Festival de Cannes, en mai 2009. Il avait d’ailleurs raté de peu la Palme d’or. Ce film à la fois onirique et ultra-réaliste sur l’univers carcéral dépeint l’itinéraire d’un petit malfrat de banlieue qui va devenir progressivement un caïd.

Après Sur mes lèvres et De battre mon cœur s’est arrêté, Jacques Audiard (qui est le fils du grand scénariste Michel Audiard) confirme sa virtuosité derrière une caméra. Ce film a d’ailleurs été sélectionné par la France pour la représenter aux Oscars du meilleur film étranger.

Il avait déjà conquis le public (il est sorti en août 2009) avec plus d’1,2 million entrées. C’est donc un beau parcours consacré in fine par ce prix Louis-Delluc.

Et puis le prix Louis-Delluc du premier film échoit à Qu’un seul tienne et les autres suivront de Léa Fehner, un premier film qui vient tout juste de sortir en salle et qui est complémentaire d’Un prophète, puisqu’il se passe aussi en prison.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.