Accéder au contenu principal
Pakistan / Etats-Unis

Un haut responsable d'al-Qaïda tué dans le Waziristan

Un drone américain de type « reaper ».
Un drone américain de type « reaper ». DR / RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un haut dirigeant d'al-Qaïda aurait été tué en début de semaine lors d'une frappe aérienne menée par l'armée américaine dans les zones tribales du Pakistan.Sa mort semble certaine. Son identité l’est beaucoup moins. Les autorités américaines restent très prudentes.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Donaig Le Du

Ce qui semble à peu près certain, c’est que le responsable tué n’est ni Ousama Ben Laden, ni son second, Ayman El Zawahiri. Les autorités américaines se refusant pour le moment à confirmer l’identité de l’homme abattu lors d’une frappe aérienne en début de semaine du 7 décembre 2009, les médias aux Etats-Unis ici se perdent en conjectures.

Certaines sources croient savoir qu’il s’agit du numéro 3 du mouvement, Abou Yahia Al Libi, d’autres au contraire affirment que c’est Saleh Al Somali, le responsable des opérations d’al-Qaïda hors du Pakistan et de l’Afghanistan.
L’opération, menée par un drone, un avion sans pilote commandé par ordinateur depuis une base militaire ici aux Etats-Unis, a eu lieu dans le Waziristan du Nord. Apparemment c’est une voiture qui était visée.

Depuis quelques semaines, l’armée pakistanaise a lancé une vaste offensive contre al-Qaïda et contre les talibans dans la région voisine du Waziristan du Sud. Beaucoup d’experts estiment que les militants des groupes terroristes ont donc fui la région; nul doute que les Américains surveillent attentivement les mouvements de population dans la zone, ce qui pourrait expliquer la frappe qui aurait donc abouti à la mort de ce haut responsable d'al-Qaïda.

L'armée pakistanaise pourrait donc avoir joué un rôle dans cette frappe, même indirectement.  Malgré cela, Barack Obama demande aux dirigeants Pakistanais davantage de coopération dans la lutte contre al-Qaïda. Le président des Etats-Unis l'a dit dans un entretien accordé à la chaîne américaine CBS.
 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.