Accéder au contenu principal
Mali / Etats-Unis

Des instructeurs américains pour former l'armée malienne

Des militaires américains seront les instructeurs de l'armée malienne à Gao, dans le nord du pays.
Des militaires américains seront les instructeurs de l'armée malienne à Gao, dans le nord du pays. REUTERS/Justin Sullivan
Texte par : RFI Suivre
1 min

A Gao, dans le nord du Mali, des militaires américains sont à pied d'œuvre pour former leurs collègues maliens. Il s'agit de renforcer la capacité de l'armée malienne à lutter contre l'insécurité et le terrorisme. Mardi 8 décembre, al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué le rapt du Français Pierre Camatte et de trois Espagnols enlevés fin novembre, respectivement au Mali et en Mauritanie, et c'est justement pour déloger l'organisation de la région que les Etats-Unis participent à la formation des militaires maliens.

Publicité

Tout un hôtel de Gao loué, les circuits internes du réseau internet installés, les matériels militaires visibles, les forces spéciales américaines sont là. Elles entraînent plus de deux heures par jour les troupes maliennes, notamment aux techniques de combat dans le désert et à des séances de tir.

Plus de 150 militaires maliens viennent d’achever un cycle de formation, et d’autres sont encore sur le terrain. Pour tous, les Américains ne le cachent pas, il s’agit de former des troupes d’élite afin de lutter contre les ennemis communs dans la bande sahélo-saharienne. A la tête de ces ennemis, les Américains ont placé Aqmi (al-Qaïda au Maghreb islamique).

Aujourd’hui, une stratégie se dégage. Washington qui n’a pas pu s’installer militairement dans la zone a donc décidé de donner les moyens à ses partenaires. Bamako a récemment reçu du matériel militaire américain et d’après nos informations, ce n’est pas terminé. Le Mali de son côté apprécie la coopération militaire avec les Etats-Unis et souhaite qu’elle se poursuive.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.