Accéder au contenu principal
Sommet de Copenhague

Le Sommet sous la pression de milliers de manifestants

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Copenhague, ce samedi 12 décembre, pour réclamer réclamer un accord équitable et ambitieux contre le changement climatique.
Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Copenhague, ce samedi 12 décembre, pour réclamer réclamer un accord équitable et ambitieux contre le changement climatique. REUTERS/Bob Strong
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Des dizaines de milliers de militants vêtus de bleu ont déferlé dans les rues de Copenhague où se tient le Sommet contre le réchauffement climatique, afin de lancer une lame de fond sur les dirigeants du monde qui y sont réunis. Des incidents violents ont émaillé cette marche et la police a procédé à plusieurs interpellations.

Publicité

Plusieurs manifestations ont été organisées ce samedi 12 décembre 2009 à Copenhague à l’initiative de centaines d’ONG du monde entier. D’abord c’est une marée humaine qui doit s'est formée, des centaines de jeunes de tous les pays d’Europe, arrivés en train dans la nuit se sont rassemblés, tous habillés en bleu comme une marée humaine devant le Parlement danois. Rejoints plus tard par des dizaines de milliers de personnes venues de tous horizons à l’appel de l’« ultimatum climatique ».

Une marche de six kilomètres qui est partie du Parlement, le Château de Christiansborg via le quartier alternatif de Christiania en direction du Bella Center, le centre de la conférence sur le réchauffement climatique où les manifestants vont allumer des milliers de bougies.

Les forces de police sont évidemment sur les dents. Ils attendent au moins 50 000 personnes et craignent les débordements. La police danoise a d’ailleurs restauré le contrôle aux frontières et a déjà arrêté en ville, vendredi 11 décembre 2009, 75 manifestants, la plupart ont été relâchés dans la soirée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.