Accéder au contenu principal
Somalie

Exécutions sommaires sur ordre du Hezb al-Islam

Carte : RFI
Texte par : RFI Suivre
2 min

Les islamistes du Hezb al-Islam ont jugé et exécuté ce dimanche 13 décembre 2009, devant des centaines de spectateurs, deux hommes accusés d'adultère et de meurtre. L'exécution s'est déroulée en périphérie de la capitale Mogadiscio. C'est la première fois que le Hezb al-Islam exécute des hommes de la sorte.

Publicité

L'exécution a été ordonnée par un juge du Hezb al-Islam. Elle a eu lieu à une vingtaine de kilomètres de Mogadiscio, à Afgoye une ville de 65 000 habitants, bastion reconnu du mouvement. La première victime s'appelait Mohamed Abukar Ibrahim. Agé de 48 ans et reconnu coupable d'adultère, il a été tué par lapidation. Selon des témoins, il est mort des blessures provoquées par de grosses pierres lancées par des dizaines de militants du mouvement islamiste.

Des centaines de Somaliens ont assisté à la scène. La jeune fille de 15 ans qui avait eu une relation sexuelle avec lui, a échappé à la mort parce qu'elle n'était pas mariée au moment des faits. Elle a néanmoins reçu 100 coups de fouet. Ahmed Mohamoud Awalé 61 ans, accusé de meurtre, a lui été tué par des rafales de kalachnikov tirées par un proche de sa victime.

C'est la première fois que le Hezb al-Islam se livre à de telles exécutions en public. En revanche leurs alliés, les chebabs sont connus pour avoir déjà ordonné des amputations et des mises à mort par lapidation. Dans les zones qu'elles contrôlent ces deux mouvances prônent une interprétation ultra-rigoriste du Coran et ont imposé une forme très stricte de la charia, la loi islamique. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.