Accéder au contenu principal
Ligue 1 (17e journée)

Lyon abattu par Bordeaux

Marouane Chamakh marque de la tête malgré Anthony Réveillère.
Marouane Chamakh marque de la tête malgré Anthony Réveillère. Reuters
Texte par : Christophe Carmarans
3 min

Bordeaux s’est de nouveau affirmé comme le patron du championnat en allant s’imposer 1-0 à Lyon grâce à but marqué par Marouane Chamakh à la 86e mn.Les Bordelais gardent 4 pts d’avance sur Montpellier. Relégué à 8 pts l’OL n’est plus que 9e au classement de la Ligue 1.

Publicité

 

Le sommet de la Ligue 1 aura donc lieu mercredi à Montpellier où le leader bordelais va se déplacer chez son dauphin héraultais. Confirmant qu’ils sont bien les patrons de la L1, les tenants du titre sont venus s’imposer 1-0 à Gerland où la dernière victoire de l’OL en championnat remonte maintenant au 26 septembre dernier. Au total, les hommes de Claude Puel n’ont gagné qu’un seul de leurs sept derniers matchs au plan national, un bilan pitoyable pour un habitué des honneurs. Les deux formations se sont présentées dans la même configuration, la seule réelle surprise étant la titularisation du jeune Maxime Gonalons aux côtés de Jean II Makoun à la récupération côté lyonnais où Lisandro Lopez avait été placé seul en pointe.

Chamakh décisif

C’est Bordeaux qui se montrait le premier dangereux par l’intermédiaire de Wendel qui semait Cris sur la gauche mais croisait trop son tir (2e).  Les Lyonnais avaient à leur tour une excellente occasion de prendre l’avantage quand Lisandro héritait d’un bon centre adressé de la droite par Miralem Pjanic mais la tête de l’Argentin atterrissait dans les bras de Cédric Carrasso (8e). L’OL arrivait à trouver quelques espaces mais sans concrétiser et Bordeaux était bien près d’ouvrir la marque après un centre de Chalmé sur la droite pour Marouane Chamakh dont la tête obligeait Hugo Lloris à se coucher (29e). Mais le match ne s’emballait pas vraiment, la première mi-temps s’achevant sur une erreur de défense lyonnaise que Wendel était tout près d’exploiter.

Au retour des vestiaires, le spectacle n’était toujours pas au rendez-vous et il fallait une énorme frappe de Gonalons pour que Carrasso se chauffe un peu les gants (73e), après quoi Chamakh avait une balle de but dans la surface de réparation mais envoyait sa frappe dans les nuages. Plus on avançait dans la rencontre et plus l’on sentait pourtant les Bordelais capables d’arracher la victoire. Ce moment survenait à la 86e mn lorsque Yoann Gourcuff parvenait à centrer de la droite en bout de course pour Chamakh. Le Marocain prenait le meilleur de la tête sur Anthony Réveillère et le ballon pénétrait dans le but avant d’en être ressorti par Lloris. Pas besoin de vidéo : l’arbitre validait le but et Bordeaux tenait la victoire (86e). Si la passation de pouvoir avait déjà eu lieu la saison dernière entre les deux clubs rivaux, dimanche soir les Aquitains n’ont fait que réaffirmer leur prééminence et plongé du même coup l’OL en plein doute.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.