Accéder au contenu principal
Afrique du Sud / Mondial-2010

Le Green Point Stadium prêt pour le Mondial-2010

Vue générale du stade de Football Green Point illuminé, à Cape Town, le 27 octobre 2009.
Vue générale du stade de Football Green Point illuminé, à Cape Town, le 27 octobre 2009. Reuters / Mike Hutchings
Texte par : RFI Suivre
2 min

Les préparatifs en vue du Mondial-2010 avancent à grands pas. Une nouvelle étape vient d'être franchie avec la remise des clefs du Green Point Stadium, le stade du Cap au maire de la ville. D'une capacité de 70 000 places, il est l'un des 10 stades qui seront utilisés tout au long de la Coupe du monde.

Publicité

Le stade qui accueillera l’une des deux demi-finales du Mondial l’an prochain est prêt. Dans la ville touristique du Cap, le « Green Point Stadium », d’une capacité de 70 000 spectateurs, a été livré au maire de la ville Dan Plato lors d’une cérémonie solennelle lundi 14 décembre, en fin d‘après-midi.

 
Green Point fait partie des cinq stades bâtis spécialement pour la Coupe du monde, les cinq autres sont rénovés. Le stade du Cap aura coûté plus de 400 millions d’euros. Trois événements sportifs y seront organisés avant le début du tournoi pour tester cette arène située dans un cadre somptueux.

Si le spectacle sur le terrain est ennuyeux, les détenteurs de billet  pourront profiter de la vue, époustouflante. Des gradins de Green Point on peut en effet admirer le plateau de la majestueuse Table Mountain, l’océan Atlantique et même Robben Island, l’île où Nelson Mandela a passé dix-huit années en détention.

Les architectes allemands ont opté pour un toit rétractable en verre. Sa forme en ellipse est élégante, et le système d’éclairage original. Les projecteurs sont tous disposés à l’intérieur de l’enceinte. Le revêtement extérieur du stade permet d’étouffer le bruit, autant de solutions destinées à accommoder les riverains qui n’étaient pas ravis qu’un complexe sportif de cette envergure soit bâti dans leur quartier. 
 

Green Point accueillera le premier match de l’équipe de France qui affronte l’Uruguay le 11 juin, c’est là aussi que l’Algérie se mesurera aux  Anglais. Le stade a été également retenu pour un quart et une demi-finale.  Cette arène à 400 millions d’euros risque d’être bien calme une fois la Coupe du monde passée, il n’y a pas d’équipes de foot ou de rugby de haut niveau dans la ville du Cap. La société Stade de France a décidé de relever le pari, elle fait partie du consortium chargé d’exploiter le stade après le Mondial.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.