Accéder au contenu principal
Francophonie

La Suisse accueillera le 13e sommet de la Francophonie

Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie.
Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie. Francophonie.org

La Conférence interministérielle des pays francophones a choisi, le 15 décembre 2009, à Paris, la ville de Montreux, en Suisse, pour accueillir du 22 au 24 octobre 2010 le 13e sommet de la Francophonie. Des craintes avaient surgi côté suisse que certains des sept pays musulmans membres de l'OIF ne s'opposent à une candidature de Montreux après le référendum du 29 novembre qui a banni la construction de nouveaux minarets dans la Confédération. Mais aucune objection n'a été émise et c'est par consensus que la décision a été prise.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

La décision de confier à la Suisse l’organisation du 13e sommet de la Francophonie, a été accueillie ici avec un immense soulagement. Berne craignait en effet que le consensus qui est de règle ne soit pas obtenu. La Confédération redoutait une opposition de la part des sept pays musulmans membres de l’OIF à la suite du vote d’interdiction de construction des minarets prise lors du référendum de la fin novembre.

Il n’en a rien été. La question n’étant même pas évoquée lors des délibérations. Madame Micheline Calmy Rey, la ministre suisse des Affaires étrangères, s’est déclarée heureuse affirmant que « la décision constituait une reconnaissance du rôle de la Suisse qui jette des ponts entre nations du Nord et du Sud tout en s’engageant véritablement pour la défense de la langue française ».

Au soir du vote sur les minarets, nombreux avaient été les pays arabes à critiquer vertement la décision du peuple suisse. L’Egypte qualifiant même l’interdit prononcé de très grave erreur. Cela avait fait craindre un blocage du processus d’organisation en Suisse de la prochaine conférence des pays francophones.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.