Accéder au contenu principal
Mexique

Un baron de la drogue abattu par l'armée

Une photo non datée du baron de la drogue, Beltran Leyva, abattu le 16 décembre 2009.
Une photo non datée du baron de la drogue, Beltran Leyva, abattu le 16 décembre 2009. REUTERS/PGR office/Handout
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Arturo Beltran Leyva, le « parrain » de l’un des grands cartels de la drogue, a été tué le 16 décembre 2009, à Cuernavaca, près de Mexico, dans un affrontement avec des militaires de l’infanterie de marine. Quatre hommes de son cartel dit « des frères Beltran Leyva »  ont également péri dans la fusillade. Une récompense de 1,5 million de dollars était proposée par le gouvernement fédéral pour sa capture.  

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Le baron de la drogue Arturo Beltran Leyva était l’un des hommes les plus recherchés du monde. Il a été abattu lors d’une opération commando spectaculaire avec hélicoptères, menée par la marine mexicaine. Dans l’affrontement ont été tués ses quatre gardes du corps ; un cinquième homme s’est suicidé plutôt que de se rendre.

Beltran Leyva, surnommé « La mort » ou encore « Bottes blanches », était l’un des principaux passeurs de cocaïne entre la Colombie, le Mexique et les Etats-Unis. Il était parvenu à infiltrer les plus hautes structures de l’administration, achetant à coups de millions de dollars, policiers, militaires, douaniers et politiciens. Il dirigeait d’une main de fer un groupe d’anciens militaires passés du côté des trafiquants, chargés des bases œuvres du cartel, leur spécialité étant la décapitation.

Arturo Beltran Leyva contrôlait, avec son frère Hector, pratiquement la moitié nord du Mexique. La capture de ce baron de la drogue, comparable en importance au Colombien Pablo Escobar, était l’un des principaux objectifs de la police mexicaine.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.