Accéder au contenu principal
Guinée / Dadis Camara

L'opposition guinéenne confirme les dires de Toumba Diakité sur RFI

Une patrouille militaire à l'entrée du camp Almamy Samory Touré dans la capitale Conakry, le 10 décembre 2009.
Une patrouille militaire à l'entrée du camp Almamy Samory Touré dans la capitale Conakry, le 10 décembre 2009. Reuters/Emmanuel Braun
Texte par : RFI Suivre
2 min

Toumba Diakité qui s’est exprimé mercredi 16 décembre 2009 en exclusivité sur notre antenne affirmait qu'il avait tiré sur Moussa Dadis Camara parce que celui-ci voulait lui faire porter le chapeau du massacre perpétré le 28 septembre à Conakry. L'opposition confirme les propos de l'ancien aide du camp du capitaine Camara, les autorités guinéennes les réfutent fermement.

Publicité

Toumba Diakité affirmait dans l’interview à RFI qu'il n'y était pour rien dans le massacre du 28 septembre et qu'il avait au contraire sauvé la vie des principaux responsables de l'opposition qui participaient à la manifestation. Une version que confirme le président des Nouvelles forces démocratiques Mouctar Diallo.

Mouctar Diallo, opposant guinéen, président des Nouvelles forces démocratiques (NFD),

L'ancien Premier ministre guinéen François Lonsény Fall raconte comment le lieutenant Toumba Diakité a sauvé lui et trois autres leaders de l'opposition ce fameux jour du 28 septembre 2009 au stade de Conakry.

François Lonseny Fall, ancien Premier ministre de Guinée, aujourd'hui dirigeant du parti d'opposition, le FUDEC (Front uni pour la démocratie et le changement)

Toumba Diakité serait-il donc comme il l'affirme victime d'un complot de Moussa Dadis Camara pour lui faire porter à sa place la responsabilité de la tuerie du 28 septembre ? Le ministre guinéen de la Communication réfute fermement la version soutenue par Toumba et ses partisans.

Idrissa Chérif, ministre guinéen de la Communication

La junte au pouvoir en Guinée interdit toute manifestation jusqu'à nouvel ordre. Une mesure annoncée à une semaine du premier anniversaire du coup d'Etat, deux semaines après la tentative de meurtre du chef de la junte.

Idrissa Chérif, ministre guinéen de la Communication

Pour l'instant, les autorités guinéennes rechechent activement le lieutenant Toumba Diakité. Par ailleurs, le capitaine Moussa Dadis Camara est toujours hospitalisé au Maroc.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.