Accéder au contenu principal
Football/Ligue des champions

L’OL tombe sur le Real Madrid, Bordeaux s’offre l’Olympiakos

Le Lyonnais Michel Bastos (g.) et le Madrilène Cristiano Ronaldo (d.).
Le Lyonnais Michel Bastos (g.) et le Madrilène Cristiano Ronaldo (d.). Reuters
Texte par : David Kalfa Suivre | AFP
4 min

L’Olympique lyonnais aura fort à faire en 8es de finale de la Ligue des champions. Le tirage au sort a placé le club espagnol sur la route de l’OL. Les Girondins de Bordeaux s’en sortent mieux avec l’Olympiakos Le Pirée. Les affiches de ces 8es seront Inter Milan-Chelsea et Milan AC-Manchester United.

Publicité

L’Olympique lyonnais (OL) est tombé sur un os appelé Real Madrid. L’OL affrontera le club espagnol en 8es de finale de la Ligue des champions (C1). Ainsi en a décidé le tirage au sort effectué ce 18 décembre, à Nyon, en Suisse, au siège de l’UEFA. Cette rencontre sera l’occasion pour Karim Benzema, l’attaquant madrilène, de retrouver ses anciens partenaires.

Le Lyonnais Cris et le Bordelais Yoann Gourcuff.
Le Lyonnais Cris et le Bordelais Yoann Gourcuff. Reuters

Pour l’OL, c’est évidemment un tirage difficile tant le Real, même sans exploiter tout son potentiel collectif, reste une machine à gagner. Cris, le défenseur brésilien, savoure toutefois le challenge : « Nous savions que nous allions prendre un ‘gros’. Nous jouerons dans le stade où se disputera la finale de l'épreuve contre un adversaire qui a une équipe formidable, l'une des trois meilleures d'Europe actuellement, qui a recruté de très bons joueurs cet été, dont Karim Benzema, même s'il n'y a pas que lui. Il y a aussi Kaka, Cristiano Ronaldo. […] A mon avis, c'est un bon tirage. » Et le stoppeur de convoquer le passé : « J'ai de bons souvenirs contre le Real avec deux victoires et deux résultats nuls mais c'était des matches de poules. Cette fois, nous sommes en 8es de finale. » Des 8es que l’OL ne parvient plus à franchir depuis trois saisons.

Une première en douceur pour Bordeaux

Les Girondins de Bordeaux novices à ce stade de la compétition – depuis l’instauration de la nouvelle formule en 2003 – ont été plus gâtés pour leur première. Les champions de France en titre défieront l’Olympiakos le Pirée. Un des adversaires les plus à leur portée. A priori. Le président bordelais, Jean-Louis Triaud, ne s'est pas départi pour autant de sa mesure : « On voulait éviter l'Inter de Milan, c'est chose faite. Que dire d'autre ? Que les dirigeants d'Olympiakos doivent avoir le même sentiment. Ils doivent être contents du tirage. Bordeaux ne fait pas partie des plus gros du tirage au sort, même si on était dans le pot des premiers. »

Une situation qui permettra en outre aux Aquitains de recevoir au match retour. Un avantage non négligeable vue la ferveur régnant dans les stades grecs.

Inter Milan-Chelsea et Milan AC-Manchester United

L'entraîneur portugais José Mourinho.
L'entraîneur portugais José Mourinho. Reuters

Les deux affiches de ces 8es de finale seront Inter Milan-Chelsea et Milan AC – Manchester United. Deux duels italo-anglais. Inter Milan-Chelsea, ce sera un peu l’histoire d’une revanche pour José Mourinho. L’entraîneur portugais de l’Inter avait été poussé vers la sortie par Chelsea faute d’avoir offert la Ligue des champions tant désirée à son président et propriétaire, Roman Abramovich. José Mourinho vit les mêmes tourments avec Massimo Moratti, le patron milanais, obnubilé par un trophée qui fuit son club depuis 1965.

Un succès en C1 auquel ont goûté plus souvent Manchester United et le Milan AC. Les Mancuniens ont notamment remporté l’édition 2008 et se sont inclinés en finale de l’édition 2009. Les Milanais, eux, se sont imposés en 2003 et 2007 et ont échoué en finale, en 2005. David Beckham, le milieu de terrain anglais du Milan, a connu les joies d’un sacre avec les Red Devils. C’était en 1999. Il se verrait bien récidiver avec les rossoneri. Pour cela, il devra jouer un vilain tour à son club formateur. Le chemin menant à Santiago-Bernabeu où aura lieu la finale passe par là.


TIRAGE AU SORT

VfB Stuttgart (ALL) – FC Barcelone (ESP)
Olympiakos Le Pirée (GRE) – Bordeaux (FRA)
Inter Milan (ITA) – Chelsea (ANG)
Bayern Munich (ALL) – Fiorentina (ITA)
CSKA Moscou (RUS) – FC Séville (ESP)
Lyon (FRA) – Real Madrid (ESP)
FC Porto (POR) – Arsenal (ANG)
Milan AC (ITA) – Manchester United (ANG)

Les matches aller auront lieu les 16, 17, 23 et 24 février 2010, les matches retour auront lieu les 9, 10, 16 et 17 mars 2010.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.