Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Corée du Nord

Barack Obama tend une perche à la Corée du Nord

L'émissaire américain Stephen Bosworth (G), salue un officiel nord coréen à Pyongyang, le 8 décembre 2009.
L'émissaire américain Stephen Bosworth (G), salue un officiel nord coréen à Pyongyang, le 8 décembre 2009. Reuters / KCNA
Texte par : RFI Suivre
1 min

Une nouvelle étape pourrait s’ouvrir dans les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Barack Obama propose au régime de Pyongyang de revenir à la table des négociations sur le nucléaire coréen en échange de quoi, en quelque sorte, les Etats-Unis ouvriraient un bureau de liaison à Pyongyang.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Donaig Le Du

La proposition américaine viserait en fait à donner à la Corée du Nord un prétexte pour réintégrer les pourparlers à Six (*), que Pyongyang boycotte depuis plus d’un an et chercherait à réintégrer sans pour autant perdre la face.

Si vous revenez à la table des négociations, dit en substance Barack Obama, alors nous ouvrirons un bureau de liaison dans la capitale nord-coréenne. Le message a été remis en mains propres il y a quelques jours par l’émissaire du président américain pour la Corée du Nord, Stephen Bosworth, au vice-Premier ministre nord-coréen Kang Sok Ju, celui que l’on considère comme le cerveau du programme nucléaire militaire de Pyongyang.

Le régime nord-coréen n’a pas donné pour le moment de réponse officielle, mais l’agence de presse d’Etat Yonhap a confirmé l’existence de ce message, sans toutefois en révéler le contenu. La Maison Blanche, d’ailleurs, n’a pas non plus détaillé ses propositions.

L’ouverture d’un bureau de liaison américain en Corée du Nord serait évidemment un événément majeur : ce serait la première fois que des liens diplomatiques permanents et directs seraient établis entre les deux pays.

(*) Les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie, la Chine et le Japon

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.