Accéder au contenu principal
Océan Indien

Elections législatives au Comores : deuxième tour de scrutin dimanche

L'archipel des Comores, dans l'Océan Indien.
L'archipel des Comores, dans l'Océan Indien. diplomatie.gouv.fr

Dimanche 20 décembre 2009, les Comoriens sont appelés à nouveau aux urnes. Ils vont élire leurs députés. Des parlementaires qui auront comme mission première de discuter la prolongation du mandat du chef de l’Etat en exercice. La mouvance présidentielle est arrivée en tête au premier tour le 6 décembre, mais au second tour le duel sera serré.

Publicité

Dans chaque circonscription on retrouve au moins un candidat du «Baobab», le symbole choisi par le pouvoir. Mais tous ne sont pas pour autant assurés de valider leur ticket pour l’Assemblée nationale car les alliances du second tour ont changé la donne.

Le gouvernement a mis les bouchées doubles pour remporter ces législatives décisives pour la prolongation du mandat du président Mohamed Sambi. Entre le premier tour le 6 décembre 2009 et le deuxième tour le 20 décembre, de nouvelles routes sont construites, le pouvoir a procédé à des nominations dans les sociétés d’Etat et même des présumés criminels ont été libérés, tout cela pour séduire l’électorat.

De son côté l’opposition crie déjà à la fraude et met en cause l’impartialité de la Cour constitutionnelle qui est sensée valider le scrutin.

Dans certaines localités, comme la capitale Moroni, ce sont deux prétendants proches de la présidence qui se livrent une bataille sans merci. Une situation qui rend plus perceptibles encore les divisions au sein du gouvernement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.