Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Réforme de la santé aux Etats-Unis: une nouvelle étape de franchie

Une partisane de la réforme du système de santé de Barack Obama.
Une partisane de la réforme du système de santé de Barack Obama. Jim Young/Reuters

Dans un premier vote crucial au cœur de la nuit du dimanche au lundi 21 décembre, le Sénat américain a ouvert la voie à l'adoption de l'ambitieuse réforme de la couverture santé chère au président Barack Obama, que les sénateurs pourraient approuver d'ici à Noël.C’est ainsi le projet phare du mandat du président américain qui est en bonne voie d'être adopté.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Avec le vote de cette nuit, une nouvelle étape vient d’être franchie, mais ce n’est pas la dernière. Ce que les démocrates ont obtenu avec leurs soixante voix, c’est d’empêcher les républicains de retarder indéfiniment le vote final. Ils ont voté pour avoir le droit de voter avant Noël la loi qu’ils ont concoctée au prix de nombreux compromis.

Ils ont littéralement acheté la dernière voix dont ils avaient besoin en offrant au sénateur Nelson du Nebraska une substantielle aide financière pour son Etat, ce qui a amené le républicain Tom Coburn à parler de « corruption ».

Tout comme hier soir, aucun républicain n’appuiera la loi qui sera adoptée dans les prochains jours : ils trouvent la réforme trop chère et trop étatisée. Le plus difficile reste encore à faire : réconcilier les versions des deux chambres.

Celle des Représentants qui a approuvé une loi plus progressiste, incluant une assurance publique, devra faire des concessions, car les sénateurs démocrates, pour réunir les soixante voix nécessaires, ont fait le maximum de compromis et ne peuvent faire marche arrière sans risquer de perdre le soutien de ceux qu’ils ont eu tant de mal à rallier.

Barack Obama devrait avoir sa réforme avant son discours sur l’Etat de l’Union fin janvier, mais elle sera assez différente de celle qu’il avait espérée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.