Croatie

Un banquier croate arrêté pour corruption

La police croate a arrêté le 2 janvier 2010 Josip Protega, un banquier mis en cause dans une affaire de crédits à risque liés à la corruption. C'est la septième interpellation en quelques jours, six autres personnes ont déjà été arrêtées le 30 décembre dernier.

Publicité

Retour de vacances pénible pour l'ancien dirigeant de la banque croate HPB. La police l'a interpellé dès son arrivée à la frontière alors qu'il rentrait d'un séjour dans une station de ski autrichienne. Un mandat d'arrêt international avait même été lancé contre lui.

Josip Protega fait l'objet d'une enquête du bureau national croate de lutte contre la corruption et le crime organisé. Selon la presse locale, la banque qu'il dirigeait jusqu'en août 2009 avant d'être renvoyé, avait accordé des crédits à des entreprises sur interventions politiques.

Deux autres anciens dirigeants de la banque et quatre clients sont également impliqués dans l'affaire. Tous les six avaient déjà été mis sous les verrous mercredi 30 décembre à titre préventif. La fraude porterait sur le placement de crédits à risque d'au moins 23 millions d'euros.

La lutte contre la corruption est l'un des objectifs principaux que s'est fixé la Croatie pour prétendre passer l'examen d'entrée à l'Union européenne en 2011 ou 2012.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail