France / Justice

Agression contre Rayhana : la police antiterroriste va mener l'enquête

Le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin, lors d'une conférence de presse en novembre 2008 à Paris
Le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin, lors d'une conférence de presse en novembre 2008 à Paris (Photo : Stéphane de Sakutin/AFP)

La section antiterroriste de la police française a été chargée de l'enquête sur l'agression de la comédienne d'origine algérienne Rayhana. L'artiste, engagée dans la défense des libertés des femmes, a été aspergée d'essence mardi soir à Paris. Les enquêteurs soupçonnent qu'il y a un lien entre cette agression et la pièce jouée par la comédienne qui traite de la situation des femmes algériennes.

Publicité

Jean-Claude Marin, le procureur de la République de Paris, a jugé l'affaire suffisamment grave pour la confier à la section antiterroriste de la brigade criminelle. Les enquêteurs estiment déjà qu'il y a bien un lien entre cette agression et la pièce de théâtre dans laquelle joue la comédienne, pièce qui s'intitule A mon âge je me cache encore pour fumer. Rayhana a indiqué à la police qu'alors qu'elle se rendait à pied au Théâtre des Métallos, deux hommes l'ont ceinturée, puis ont aspergé son visage d'essence avant d'écraser une braise de cigarette sur son bonnet.

La comédienne a réussi à se dégager et à prendre la fuite et miraculeusement l'essence ne s'est pas enflammée. Ce n'est pas la première fois que Rayhana est menacée. Le 5 janvier dernier alors qu'elle se rendait au Théâtre des Métallos, en pleine rue deux hommes l'ont traitée de «putain» et de «mécréante».

Rayhana vit désormais sous protection policière. Très éprouvée, la comédienne a néanmoins décidé d'assurer ce week end les trois dernières représentations de la pièce dont elle est l'auteure pour montrer à ses agresseurs, a-t-elle précisé, «qu'elle n'a pas peur d'eux dans un pays où il y a une liberté d'expression».
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail