1963 à 1968: Opération «Rose des vents»

Inauguration de la Maison de la Radio par le Général de Gaulle en 1963
Inauguration de la Maison de la Radio par le Général de Gaulle en 1963

C’est Edouard Balladur, maître des requêtes et conseiller de Robert Bordaz directeur de la RTF qui est chargé en 1963 de reconsidérer l’action radiophonique extérieure de la France…

Publicité

Le ministère des Affaires étrangères considère que les émissions en ondes courtes vers l’étranger lui coûtent trop cher et persiste dans l’idée qu’elles ne sont pas entendues.
En 1964, un jeune polytechnicien, Georges Pointeau qui travaille aux Emissions vers l’étranger (EVE) propose d’organiser un gigantesque sondage qui aura pour nom «La rose des vents». Objectif: tester l’efficacité des moyens techniques disponibles. Les résultats vont au delà de ce que l’on pouvait espérer: plus de 45 000 lettres confirment que l’auditoire existe. Malgré cela, aucun plan de relance n’est envisagé et c’est dans la morosité que les salariés du service des émissions extérieures installés maintenant à la Maison de la radio et intégrés dans l’ORTF qui a succédé à la RTF poursuivent leur travail.
Quatre ans plus tard, les événements de mai 68 qui secouent la France vont également bouleverser l’audiovisuel français et notamment l’audiovisuel extérieur.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail