Accéder au contenu principal
Tremblement de terre en Haïti

Les Etats-Unis silencieux sur l'affaire des Américains arrêtés pour «vol» d'enfants

Neuf des dix Américains suspectés de l'enlèvement d'une trentaine d'enfants haïtiens, au poste de police de Port-au-Prince, le 31 janvier 2010.
Neuf des dix Américains suspectés de l'enlèvement d'une trentaine d'enfants haïtiens, au poste de police de Port-au-Prince, le 31 janvier 2010. Reuters / St-Felix Evens
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Aux Etats-Unis l’affaire des Américains arrêtés vendredi 29 janvier pour tentative d’enlèvement d’une trentaine d'enfants haïtiens est prise avec beaucoup de précaution. Et pour l’heure il n’y a aucune réaction officielle la concernant. Les dix Américains sont emprisonnés dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Donaig Le Du

Les autorités américaines se sont bien gardées de commenter, dimanche, l’arrestation de leurs dix ressortissants. L’ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince a simplement confirmé qu’ils étaient détenus par les autorités haïtiennes pour violation présumée des lois sur l'immigration, et que des représentants de l’ambassade avaient pu les rencontrer et leur apporter de la nourriture.

Les médias américains sont extrêmement prudents sur cette affaire, qui rappelle en bien des points celle de l’Arche de Zoé, où des Français avaient été arrêtés au Tchad en tentant d’exfiltrer des enfants vers la France.

L'arrestation des dix Américains a en revanche semé la consternation dans leur congrégation. La plupart sont originaires de l’Etat de l’Idaho, dans le nord-ouest des Etats-Unis, où ils animaient une organisation caritative chrétienne.

Leurs proches affirment qu’il s’agit d’un malentendu, qu’il n’a jamais été question d’enlever les enfants mais bien de leur fournir un abri en République dominicaine, où ils avaient réservé un hôtel pour servir d’orphelinat temporaire. Un projet qu’ils détaillaient, avec des appels aux dons, sur leur site internet, tout en demandant à leurs lecteurs de prier pour la bonne réussite de leur entreprise.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.