Accéder au contenu principal
France

Sarkozy en Corse à deux mois des élections régionales

Le président français Nicolas Sarkozy, au palais de l'Elysée, le 28 janvier 2010.
Le président français Nicolas Sarkozy, au palais de l'Elysée, le 28 janvier 2010. Reuters / Thibault Camus
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président français est attendu ce mardi 2 février en fin de matinée en Corse. Il s'agira de la troisième visite de Nicolas Sarkozy sur l'île de Beauté depuis son élection en 2007. Cette visite est placée sous le thème du « développement durable de l'île ». Le président sera notamment accompagné des ministres de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, et de l’Intérieur, Brice Hortefeux. Nicolas Sarkozy animera dans l’après-midi une « réunion de travail avec les principaux élus de l'île » à Ajaccio et prononcera un discours sans aucun doute très politique à moins de deux mois des élections régionales.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Ajaccio, Véronique Rigolet

Deux ans que le président Sarkozy n'avait pas mis les pieds sur l'île de Beauté, lui qui pourtant s'y était rendu plus d'une vingtaine de fois en tant que ministre de l'Intérieur. A moins de deux mois des élections régionales, la visite du chef de l'Etat s'imposait donc presque comme une évidence. Alors même que la Corse reste l'une des deux seules régions avec l'Alsace à être dirigée par la droite.

Au moment où le Parti socialiste rêve de « grand chelem » et de « France tout en rose », le président devrait bien sûr profiter de cette visite placée sous le thème du « développement durable » pour manifester tout son soutien à Camille Rocca-Serra, l'actuel président de l'Assemblée territoriale de Corse, qui conduira la liste UMP pour les régionales.

L'île ne semble pas prête à basculer à gauche même si la contestation syndicale monte contre la vie chère et les suppressions de poste dans la fonction publique. La CGT, soutenue par la CFDT, a ainsi déposé un préavis de grève régionale ce mardi 2 février et appelle à la manifestation sous les fenêtres du Palais des congrès où le président doit recevoir les élus de l'île, cet après-midi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.