Etats-Unis

Décès du représentant démocrate Charlie Wilson

Le représentant démocrate Charlie Wilson en avril 2008 à Washington.
Le représentant démocrate Charlie Wilson en avril 2008 à Washington. AFP

Ancien membre de la Chambre des représentants, le démocrate Charlie Wilson est mort d'un arrêt cardiaque au Texas à l'âge de 76 ans. Les soviétiques lui doivent sûrement leur défaite en Afghanistan. Et sa vie haute en couleurs lui a valu d'être portée à l'écran et interprétée par Tom Hanks.

Publicité

L'Histoire retiendra de Charlie Wilson que c'est l'homme qui a provoqué l'échec de l'armée soviétique en Afghanistan.

Membre de la commission du Budget de la Défense, c'est lui qui pendant toute la période de l'occupation a agi en coulisses pour fournir des fonds à la résistance afghane, des fonds et donc des armes.

En 1979, le président Jimmy Carter lance l'opération secrète Cyclone, qui autorise le financement et l'armement des moudjahiddines en Afghanistan. Le bras armé de cette politique c'est Charlie Wilson qui réussi à convaincre le Congrès de fournir les millions puis les milliards de dollars nécessaires pour équiper la résistance afghanes et notamment des fameux missiles Stinger qui ont été décisifs dans la bataille.

Le problème c'est que cette politique va conduire à financer et armer, par l'intermédiaire des services secrets pakistanais, toutes factions afghanes. Du commandant Massoud à Oussama Ben Laden en passant Jalaluddine Haqqani, futur ministre des talibans aux frontières ou Gulbuddin Hekmatyar aujourd'hui ennemi n°2 des Américains.

Ce qui ne posait pas de problème de conscience à Charlie Wilson qui affirmait après le 11-Septembre que ce n'est pas parce que les Etats-Unis ont financé la guérilla que l'Afghanistan est devenu un sanctuaire pour al-Qaïda mais au contraire parce qu'ils n'ont pas financé la reconstruction du pays après le retrait soviétique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail