Egypte

El-Baradei rentre au Caire pour entamer une carrière politique

Mohammed El-Baradei à son arrivée à l'aéroport du Caire, le 19 février 2010.
Mohammed El-Baradei à son arrivée à l'aéroport du Caire, le 19 février 2010. Reuters

L’ancien directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Mohammed El-Baradei est rentré vendredi 19 février en Egypte pour entamer une carrière politique dans son pays. Des centaines de militants de l'opposition ainsi que plusieurs figures connues de la société égyptienne, dont le romancier Alaa al-Aswani, se trouvaient à l'aéroport pour l’accueillir.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Ludovic Gonty

Ils sont venus par centaines pour accueillir Mohammed El-Baradei à sa descente de l’avion. Un retour triomphal pour le Prix Nobel de la paix 2005. Il revient pour la première fois en Egypte depuis la fin de son mandat à la tête de l’Agence internationale de l’énergie atomique, l’AIEA.

Depuis novembre 2009, Mohammed El-Baradei a plusieurs fois fustigé le manque de démocratie en Egypte. Au point d’incarner désormais un nouvel espoir pour les opposants. A l’image de l’écrivain Alaa al-Aswani, l’auteur de L’immeuble Yaacoubian : « Nous sommes avec Monsieur El-Baradei pour faire le combat pour la démocratie en Egypte. Je suis très optimiste, je pense que c’est un grand moment pour l’histoire de l’Egypte ».

En toile de fond, c’est bien sûr la présidentielle de 2011 qui se profile. Pour ses supporters, Mohammed El-Baradei apparaît comme une alternative crédible au scénario de transfert du pouvoir de Hosni Moubarak vers son fils Gamal. Même si personne n’ignore que des obstacles constitutionnels rendent quasi-impossible une candidature indépendante.

« Nous voulons changer la situation en Egypte. Il y a de la corruption et notre président est là depuis 28 ans. Nous ne sommes pas des momies ! On veut changer la Constitution. », a déclaré Boussaïna Kamal, membre du collectif contre la corruption

Changer la Constitution... C’est désormais la priorité affichée de Mohammed El-Baradei.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail