Accéder au contenu principal
FRANCE

Régionales 2010 : revivez la soirée électorale du second tour

Vincent Kessler/Reuters
Texte par : RFI Suivre
36 mn

Le parti socialiste remporte une large victoire en France au second tour des élections régionales.  La gauche ne réussit pas le grand chelem mais elle s'impose dans la quasi-totalité des régions sauf en Alsace, à la Réunion et, selon des résultats partiels, à la Guyane, remportées par la majorité présidentielle.  Le PS remporte 54,1% des voix contre 35,4% pour l'UMP et 9,2% pour le FN selon le ministére de l'Intérieur.

Publicité

00h09. Résultats nationaux définitifs selon le ministère de l'Intérieur:
PS: 54,1%
UMP: 35,4%
FN: 9,4%

00h05. Selon le ministère de l'Intérieur l'abstention pour ce second tour des élections régionales est de 48,9% soit 4 point de moins qu'au premier tour.

Régionales : UMP, la victoire alsacienne

00h03. Les résultats définitifs sont tombés en Alsace où l'UMP conserve la tête de la région. Et c'est le soulagement au siège du parti à Strasbourg.
 

00h00. La gauche l'emporte largement dans cette élection avec plus de 54% des voix, un score nettement supérieur à celui de 2004.

Régionales : revivez la victoire du PS en direct de leur QG

23h57.

Régionales : le retour du Front National

23h44. Selon des résultats partiels, la Guyane bascule à droite. La majorité présidentielle dirigée par Rodolphe Alexandre obtiendrait 57,4% des voix contre 42,6% pour la gauche rassemblée derrière Christine Taubira.

La défaite de l'UMP aux régionales

23h33. L'UMP reconnait sa défaite lors de ce second tour des élections régionales mais refuse de parler de vote sanction. Retour sur cette soirée d'élection au QG de la majorité présidentielle.

23h20. Le président sortant de la région Midi-Pyrénées, le socialiste Martin Marly, réalise le meilleur score de la gauche pour ces régionales avec 67,77% des suffrages exprimés.

22h28. Aucun des ministres de Nicolas Sarkozy têtes de liste pour ces élections n'a réussi à l'emporter. Défaites de Xavier Darcos en Aquitaine, de Bruno Le Maire et Hervé Morin en Haute-Normandie, de Valérie Pécresse en Ile-de-France, d'Alain Joyandet en Franche-Comté, d'Hervé Novelli dans le Centre, de Valérie Létard en Nord-Pas-de-Calais, de Dominique Bussereau en Poitou-Charente et d'Alain Marleix aux côtés de Brice Hortefeux en Auvergne.

22h13. Le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, Eric Besson, reconnait «avoir une part de responsabilité» dans la défaite de la majorité présidentielle.

22h08. Résultats définitifs dans le Pas-de-Calais, La liste emmenée par Marine Le Pen (FN) termine troisième et totalise 22,20% des suffrages et améliore de deux points son score du premier tour.

21h56. Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux annonce une participation de près de 53% pour les 22 régions de Métropole et la Réunion.

21h43. Résultats définitifs en Bretagne, le président PS Jean-Yves Le Drian conserve la tête de sa région malgré la présence d'une liste Europe Ecologie, la seule qui n'avait pas fusionné avec le PS pour ce second tour.

21h38. Frédéric Lefebvre, le porte-parole de l'UMP, fait part de sa déception et estime qu'il faut aller «plus vite et plus fort» sur les réformes.

21h30. Pour Valérie Pécresse (UMP) candidate malheureuse à la présidence de la région Ile-de-France et ministre de l'Enseignement le résultat des élections régionales «témoigne de l'inquiétude des Français face à la crise».

Il faut que l'Etat œuvre lui aussi pour résoudre les problèmes des franciliens et des français.

Valérie Pécresse

21h23. Pour le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux «les résultats sont en deçà des attentes de la majorité».

21h11.

Nous avons fait les choses dans la clarté, la franchise et la transparence vis-à-vis des électeurs.

Cécile Duflot

20h56. Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée, affirme que la président Nicolas Sarkozy est «décidé à entendre le message» lancé par les français au second tour des régionales.

20H55. Le Front National présent dans 12 régions est parvenu à améliorer partout ses résultats.

Beaucoup de français se sont tournés vers le FN car ils savent qu’il n’y a pas d’autre solution d’avenir que la solution nationale, la solution patriotique.

Jean-Marie Le Pen

20h51. La liste PS de Jean-Paul Huchon l'emporte en Ile-de-France.

Il y a eu de grands discours sécuritaires du gouvernement concernant Pôle emploi, moi je préfère les actes...

Régionales : Bertrand Delanoe, maire de Paris

20h47. Le ministre du Travail Xavier Darcos (UMP) est battu en Aquitaine.

20h43. Ségolène Royal (PS) réélue à la tête de la région Poitou-Charente avec plus de 60% des voix.

20h41. Il n'est pas certain que la question d'une démission du Premier ministre François Fillon soit à l'ordre du jour pour l'UMP Xavier Bertrand.

20h39. En languedoc-Roussillon, le président sortant Georges Frêche (divers gauche) a été réélu avec 53,9% des voix selon des résultats partiels.

J’observerais une minute de silence pour les partis politiques du 20ème siècle : ce sont eux les grands perdants de ces élections au vu des abstentions.

Georges Frêche

20h38. Pour la secrétaire d'État chargée des Sports, Rama Yade, le message des français sera entendu.

Un message a été adressé à la majorité. Il faut poursuivre le travail engagé tout en entendant d’une oreille vigilante ce qu’ont dit les français et le faire dans la sérénité et la dignité.

Rama Yade

20h33. Marine Le Pen du Front National estime que «c'est un très grand succès pour le Front National».

Nous augmentons nos scores dans les 12 régions où nous étions présents. Ce scrutin régional marque le paysage de la prochaine présidentielle.

Marine Le Pen

20h31. Pour la première secrétaire du PS, Martine Aubry, c'est «une victoire sans précédent. Les français ont exprimé leur rejet de la politique du président et du gouvernement».

Les français ont sanctionné une politique injuste. Ils attendent de nous des propositions, des projets. Notre devoir est de répondre à cette attente.

Martine Aubry

20h23. Le Premier ministre François Fillon estime «que le succès des listes de gauche est une déception pour la majorité» et ajoute qu'il «assume sa part de responsabilité» et l'évoquera lundi avec la président Nicolas Sarkozy.

Nous n’avons pas su convaincre. Nous devons analyser ce vote lucidement et le respecter. Le message des français est toujours une source d’enseignement.

François Fillon

20h21. La communiste Marie-Georges Buffet demande «le retrait d'une série de réformes».

Cela donne des responsabilités à la gauche pour exiger le retrait de réformes régressives et être porteurs de propositions.

Marie-George Buffet

20h19. La Réunion bascule à droite selon des résultats définitifs. L'UMP réalise 45,46% des voix, le divers gauche 35,55% et le PS 18,99%.

20h18. Pour Jean-François Copé, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, «c'est une réelle défaite».

C’est pour nous une réelle défaite. Il nous faut faire œuvre de beaucoup de lucidité et de responsabilité.

Jean-François Copé

20h14. Pour le secrétaire général du l'UMP Xavier Bertrand «la gauche a remporté ces élections, c'est une déception même si nous progressons».

Il n'y a pas eu de grand chelem de la gauche, bien sûr que 26 régions nous n'en avons que 3, mais on nous avait dit que le Centre n'aurait plus aucune région...

Régionales : Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP

Pour la socialiste Ségolène Royal «cette victoire ne doit pas être celle d'un camp mais de tout le pays».

Il nous appartient désormais de faire en sorte que cette victoire ne soit pas la victoire d'un camp, mais celle de tout le pays.

Régionales : Ségolène Royal, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes

20h12. Daniel Cohn-Bendit d'Europe Ecologie lance l'appel du 22 mars: «c'est bien mais les difficultés commencent».

Je veux qu'à la fin de la séquence 2010, qu'il n'y ait qu'une grande force écologiste, une grande force politique, qui se différencie des socialistes et de l'UMP.

Régionales : Daniel Cohn-Bendit, Rassemblement Europe Ecologie

20h08: Victoire de la gauche en Corse. Selon les premiers dépouillements, le PS fait un score de 37,2% devant l'UMP 27,50% et les deux listes nationalistes 25% et 10,03%.

20h07. Pour le socialiste, François Hollande, «la victoire est nette et c'est un vote de défiance à l'égard du chef de l'état».

Il y a eu un vote de confiance à l’égard des présidents de régions et un vote de défiance à l’égard du chef de l’Etat.

François Hollande

20h02. L'Alsace reste à droite. Selon des résultats partiels l'UMP réalise entre 47,68% des suffrages exprimés. PS 36,37% et FN 15,96%.

20h. Résultats nationaux : estimations
PS: 52%
UMP: 35%
FN: Moins de 10%

19h10. Ce dimanche 21 mars 2010, les électeurs français étaient appelés aux urnes pour le second tour des élections régionales. L’abstention devrait être moins forte que dimanche dernier lors du premier tour où elle a atteint le chiffre record de 56,6%.

Selon les différents instituts de sondage, l'abstention est estimée entre 47,5% et 49,5%. Ce qui reste néanmoins un record pour un second des Régionales.

A 17h, le taux de participation était cette fois-ci de 43,47% contre 39,29% la semaine dernière et 51,24% à la même heure au second tour en 2004. Selon un sondage Ifop 52, 5% en fin de journée. 

Les Français élisaient leurs conseillers régionaux dans 25 régions sur 26. Le conseil régional de la Guadeloupe a en effet déjà été élu lors du premier tour, puisque la liste conduite par le socialiste Victorin Lurel a remporté la majorité absolue des suffrages. 

Sur les 25 régions, 7 arbitrent un duel gauche/droite, 7 font face à des triangulaires et la Corse voit s’affronter pas moins de quatre listes.

Actuellement, en France métropolitaine le PS contrôle 20 régions sur 22 et il est en mesure de prendre le contrôle de la totalité des régions pour cette élection. La Corse et l’Alsace pourraient basculer à gauche. Mais ce ne serait pas pour autant un grand chelem, car si la région du Languedoc-Roussillon a de forte chance de rester à gauche, elle sera dirigée par Georges Frêche exclu du PS, pour dérapage verbal.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.