Espagne

Grande manifestation à Madrid contre la tauromachie

Le débat sur les corridas a pris de l'ampleur ces derniers mois en Espagne, alors que le Parlement de Catalogne a organisé en mars des auditions mouvementées sur une possible interdiction des combats taurins.
Le débat sur les corridas a pris de l'ampleur ces derniers mois en Espagne, alors que le Parlement de Catalogne a organisé en mars des auditions mouvementées sur une possible interdiction des combats taurins. Reuters / Susana Vera

Plusieurs milliers d'opposants à la corrida ont défilé ce dimanche 28 mars dans les rues de Madrid. Une manifestation pour protester contre la décision de la capitale, qui veut inscrire la tauromachie à son patrimoine culturel alors que des menaces d'interdiction des corridas planent sur la Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne. Le débat sur ces combats prend de l'ampleur dans le pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Madrid,François Musseau

« La torture, ce n’est pas la culture ». C’est le slogan collectif derrière lequel sont apparus les manifestants et c’est en soit une chose inédite.

En général, les marches anti-corrida ont lieu en Catalogne, région où le Parlement autonome est en train de débattre sur l’interdiction ou non de cette vieille tradition ibérique.

Cette fois-ci, la protestation a eu lieu à Madrid. Pourquoi ? Par réaction à la récente décision de la présidente de Madrid, la conservatrice Esperanza Aguirre, qui, elle, va dans le sens opposé. Elle a déclaré « la tauromachie, bien d’intérêt culturel », afin de la protéger alors que la « fiesta », comme on dit, est effectivement contestée un peu partout.

La marche dans la capitale espagnole prouve que les esprits sont à vif et que les opposants à la corrida sont de plus en plus organisés et de plus en plus mobilisés, y compris à Madrid qui héberge Las Ventas, les arènes les plus prestigieuses du monde.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail