Tirailleurs/Paul Brunbrouk

Le fait d'armes de la batterie du lieutenant Paul Brunbrouk

La 4e batterie du 4e régiment d'artillerie coloniale à Diên Biên Phu est installée sur Dominique. Commandée par le lieutenant Brunbrouk, cette batterie de 4 canons de 105 où se mêlent Européens et Africains accomplit un fait d'armes avant la chute du camp retranché.

Publicité

Trophée vietminh.
Trophée vietminh.

Dans la nuit du 30 au 31 mars 1954, elle bloque les assauts de la division 312 vietminh en tirant à hausse zéro, c'est-à-dire à vue, à 200 mètres à peine, causant à l'adversaire des pertes sévères. Elle se replie sur ordre au-delà de la rivière Nam Youm, sans pertes.

Brunbrouk grièvement blessé le 13 avril, est mort pour la France le 13 avril 1954 succombant après avoir exhorté ses hommes et leur avoir communiqué sa foi. Il avait écrit à sa famille : «Pour moi, France n'est pas un vain mot et ce qui donne un sens à la vie donne un sens à la mort».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail