Tirailleurs/Naufrages

Victimes de la mer, naufrages et torpillages

Bande dessinée retraçant le naufrage du paquebot l'Africa en 1920.
Bande dessinée retraçant le naufrage du paquebot l'Africa en 1920.

Lorsque le transport de troupe (ex-paquebot) Sequana est torpillé par un submersible allemand à quelques miles dans le sud de l’île d’Yeu, le 8 juin 1917, 198 tirailleurs africains embarqués à Dakar périssent (sur 206 victimes), soit la moitié des effectifs.

Publicité

Une partie d’entre eux a paniqué ne comprenant pas les ordres d’évacuation, d’autres ont refusé d’embarquer sur les radeaux qui leur étaient destinés...

Le Sequana quitte Dakar le 28 Mai. Le 8 Juin 1917 vers 3 heures du matin, il se trouve près de l'île d'Yeu à 5 milles au sud de la pointe des Corbeaux. Un sous-marin allemand UC-72 lui envoie une torpille qui le frappe à tribord. Les cales du bateau se remplissent, le bâtiment s'enfonce par l'avant et il coule à 3h30 en chavirant sur babord, une demi-heure après avoir été atteint. Une partie de l'équipage fut recueilli par deux chalutiers et débarqué à Port Joinville, à l'époque (Port Breton). Les rescapés embarquent sur des radeaux de sauvetage. 199 passagers disparurent dans le naufrage (en majorité des tirailleurs sénégalais envoyés au front).

                                                           Source : service historique de la Marine


602 personnes sont embarquées à bord de l’Afrique dont 135 hommes d’équipages. Parmi eux, 192 tirailleurs africains, anciens de Gallipoli et de Macédoine rapatriés tardivement, et 10 «laptots», c’est-à-dire civils travaillant comme marins à bord du navire. Le 12 janvier 1920, le navire sombre aux abords du plateau de Rochebonne au large des Sables-d’Olonne. Le naufrage cause la mort de 568 victimes. Il n’y eut que 34 rescapés, dont 13 tirailleurs recueillis à bord d’un canot.
Parmi les victimes figure Hyacinthe Jalabert, de la congrégation du Saint-Esprit, évêque de Télepte, préfet apostolique du Sénégal et vicaire apostolique de la Sénégambie, venu en France collecter des fonds pour la construction de la cathédrale du Souvenir africain à Dakar.

Le 20 avril 1943 un sous-marin allemand torpille le Sidi Bel Abbès au large des côtes de l'Algérie. 834 passagers et marins, sur 1287, périssent, dont 662 tirailleurs du I/4e régiment de tirailleurs sénégalais, 102 Européens du même régiment et 70 membres d'équipage. Le colonel Mallet commandant les troupes disparaît avec le drapeau de l'unité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail