Etats-Unis / Irak

Une vidéo diffuse sur internet une bavure américaine en Irak

wikileaks.org

Une vidéo diffusée par l’association Wikileaks a rendue publique lundi 6 avril une bavure de l’armée américaine à Bagdad lors d'un raid d'un hélicoptère qui a provoqué il y a trois ans la mort de deux employés de l'agence Reuters et de plusieurs autres personnes. Le Pentagone explique que cette vidéo n’apporte rien de nouveau.

Publicité

Rien de nouveau, à l'exception des images. C'est ainsi que l'armée américaine a réagi à la diffusion sur le site internet Wikileaks de la preuve que ses soldats ont bien commis une bavure en juillet 2007 à Bagdad. Deux journalistes irakiens travaillant pour l’agence de presse Reuters avaient été tués dans une rue de la capitale irakienne, confondus avec des insurgés. Même si l'information était connue, la transcription des conversations entre militaires américains est accablante, comme en témoignent ces extraits.

« Cinq des six individus en AK 47. Je demande l’autorisation d’ouvrir le feu. »
« Vous avez l’autorisation. »
« Il y a un lance- grenade RPG. »
« Je vais tirer. »
« Allez-y tirez. »
« Il y a désormais un tas de cadavres sur place, regarde-moi cette pourriture crever. »

Sur France24.com

C'est la première fois que les images de cette bavure sont rendues publiques. L'agence Reuters avait pourtant demandé qu'elles lui soient remises en vertu de la loi américaine sur la liberté d'information. Mais les responsables de l'agence de presse n'ont jamais eu gain de cause.

Cela pousse aujourd'hui la responsable du bureau américain de Reporters sans frontières à demander plus de transparence au ministère américain de la Défense.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail