Football - Angola

Hervé Renard à la tête de l'Angola

Hervé Renard a la cote en Afrique
Hervé Renard a la cote en Afrique AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Libéré mercredi de son poste de sélectionneur de la Zambie, le Français Hervé Renard entraînera désormais l'équipe nationale d'Angola. Très convoité en Afrique après ses bons résultats avec les Chipolopolo, il s'est engagé jeudi pour deux ans avec les Palencas Negras.

Publicité

L'entraîneur français Hervé Renard, 41 ans, s'est vu confier jeudi à Luanda les rênes de la sélection angolaise. L'ancien joueur de Cannes succède au Portugais Manuel José, remercié après l'élimination des Palancas Negras en quart de finale de la CAN 2010 organisée dans leur pays. Renard a signé un contrat de deux ans qui pourra être renouvelé. Il fera ses débuts sur le banc en match de compétition au mois de septembre pour la première phase des éliminatoires de la CAN 2012 où l'Angola a été placé dans le groupe 10 avec la Guinée Bissau, le Kenya et l'Ouganda.

Premier choix

"Ce qui m'a convaincu: une équipe mondialiste en 2006, un pays quart de finaliste de la dernière CAN et organisateur avec de nouveaux stades et terrains l'entraînement, chose qui me manquait en Zambie" a-t-il confié. Il a aussi admis que les Angolais avaient été "très insistants". "Je n'étais pas un deuxième ou troisième choix. J'étais leur premier choix et ils me l'ont montré tout au long des négociations qui ont démarré il y a trois semaines" a-t-il souligné.

Mercredi, il avait été libéré à sa demande de ses fonctions de sélectionneur de la Zambie. Le départ s’était fait à l’amiable alors qu’il lui restait encore deux mois de contrat à honorer. L’ex-assistant de Claude Le Roy au Ghana avait pris les rênes des Chipolopolo en 2008. Il les avait menés jusqu’à la troisième place de la première édition du CHAN, le Championnat d'Afrique des nations 2009.

Du bon travail en Zambie

Sous sa gouverne, les Zambiens s’étaient aussi qualifiés pour la CAN 2010 en Angola où ils avaient atteint les quarts de finale pour la première fois depuis 14 ans avant d’être éliminés par le Nigeria (0-0, 4-5 aux tirs au but). Ces bons résultats ont fait de lui un entraîneur très convoité en Afrique où les sélections Ivoiriennes et Maliennes avaient également pris contact avec lui.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail