Brésil

Environ 200 personnes ensevelies dans une favela de Niteroi

Quelque 45 habitations ont été emportées mercredi 7 avril par un glissement de terrain à Niteroi. Environ 200 personnes pourraient être ensevelies.
Quelque 45 habitations ont été emportées mercredi 7 avril par un glissement de terrain à Niteroi. Environ 200 personnes pourraient être ensevelies. Reuters / Sergio Moraes
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans l'Etat de Rio de Janeiro, au Brésil, les gens se préparent une nouvelle tragédie suite aux intempéries, qui ont déjà fait au moins 153 morts. Environ 200 personnes seraient encore ensevelies dans une favela de Niteroi, une ville près de Rio de Janeiro. C'est ce qu'ont annoncé, ce jeudi 8 avril, les autorités locales

Publicité

Ce sont là encore des estimations provisoires. Mais la mairie de Niteroi se prépare déjà à un scénario bien pire. Car le nombre des habitants qui n'ont pas pu s'échapper de leurs maisons, emportées par les inondations ou détruites par les éboulements de terrain, pourrait être bien plus élevé.

Cette crainte ne fait que redoubler l’effort des équipes de sauvetage. Ils sont 150 à travailler sans relâche pour retirer vivant les victimes sous les décombres. Ce qui complique leur tâche, c'est que la favela a été construite sur un dépôt d'ordures.

Il y a donc des forts risques de contamination et c'est pourquoi les secouristes ne peuvent pas avancer aussi vite qu'ils le souhaitent.

Alors que l'opération de sauvetage n'est pas encore terminée, les autorités locales réfléchissent déjà sur les leçons à tirer de cette catastrophe. Pour le maire de Niteroi, il est clair que les habitants qui vivent dans ces zones de risques doivent être délogés rapidement.

En attendant, l'Etat de Rio doit gérer l'urgence. C'est-à-dire, trouver un abri provisoire pour les quelque 15 000 personnes qui ont perdu leur foyer. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail