Pologne

Début des funérailles du couple présidentiel en Pologne

Le cercueil du président polonais Kaczynski escorté par des militaires, à Varsovie, le 17 avril 2010.
Le cercueil du président polonais Kaczynski escorté par des militaires, à Varsovie, le 17 avril 2010. REUTERS/Slawomir Kaminski/Agencja Gazeta
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les cérémonies en l’honneur des victimes de la catastrophe de l’avion présidentiel polonais, il y a une semaine jour pour jour, se sont terminées ce samedi après-midi 17 avril avec une messe solennelle célébrée par l’épiscopat polonais au grand complet. Juste après, un nouveau chapître des cérémonies s’ouvre : celui des funérailles du couple présidentiel. De nombreuses incertitudes demeurent quant à la participation des délégations étrangères, l'espace aérien polonais étant totalement fermé jusqu'à nouvel ordre à cause du nuage de cendres qui paralyse le ciel européen.

Publicité

Avec notre correspondant à Varsovie, Piotr Moszynski

Les cérémonies funéraires commencent ce samedi soir 17 avril avec le transfert des cercueils du couple présidentiel à la cathédrale Saint-Jean. Après une messe solennelle et une veillée de nuit, les corps de Maria et Lech Kaczynski seront transférés à Cracovie dimanche matin, pour y être enterrés dans la soirée au château royal de Wawel.

Beaucoup d’incertitude persiste quant à la participation des délégations étrangères aux obsèques présidentielles. L’espace aérien polonais reste totalement fermé à cause du nuage de cendres volcaniques, et aucune amélioration n’est prévue avant lundi soir.

Incertitude aussi quant à la participation populaire. Comme à Varsovie, les médias polonais s’attendent à l’arrivée d’environ un million de personnes. Seulement, les cérémonies varsoviennes ont attiré finalement une foule dix fois moins nombreuse.

En tout cas, la couverture médiatique de l’événement ne fera pas défaut. Trois mille journalistes sont accrédités officiellement et trois mille autres travaillent sans accréditation, étant arrivés trop tard pour l’obtenir.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail