Japon / Toyota

Les déboires de Toyota‎ continuent

Toyota a décidé d'arrêter la vente de son véhicule 4x4, le Lexus GX 460, le 15 avril 2010
Toyota a décidé d'arrêter la vente de son véhicule 4x4, le Lexus GX 460, le 15 avril 2010 AFP/Toyota motors
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le constructeur automobile japonais rappelle de nouveau 34 000 véhicules. Des 4x4 Lexus et Land Cruiser à la tenue de route hésitante. Cette décision, semble être la conséquence directe des précédents rappels de 9 millions de voitures, au début de l'année pour des problèmes d'accélérateurs, notamment. Une crise mal gérée qui a et va coûter cher à l'entreprise.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

L’amende de douze millions d’euros que Toyota va payer au département des Transports américains pour avoir tardé à rappeler ses véhicules, pousse aujourd’hui le constructeur japonais à rappeler plus vite, d’autres véhicules.

Au moment où s’empilent les unes sur les autres, les actions en justice aux Etats-Unis contre Toyota pour des problèmes de frein, d’accélération involontaire, et maintenant de tenue de route. Problèmes qui ont nécessité déjà le rappel de près de 9 millions de ses véhicules dans le monde.

Toyota va rappeler 9 400 Lexus GX460 aux Etats-Unis pour corriger un défaut dans le logiciel du système électronique de stabilisation de son 4x4 haut de gamme, fabriqué au Japon.

Toyota va aussi rappeler 21 000 Land Cruiser Prado, ces 4x4 présentent un risque de tonneau dans les virages, à haute vitesse. Toyota affirme n’avoir pas caché des défauts sur ses voitures. Il règle l’amende aux Etats-Unis « afin d’éviter un litige prolongé » dit-il. Il se montre aussi plus réactif sur les questions de la sécurité pour regagner la confiance de sa clientèle.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail