Etats-Unis

Les «patriotes» manifestent aux Etats-Unis

Des "patriotes" américains déterminés à défendre leur droit de porter des armes.
Des "patriotes" américains déterminés à défendre leur droit de porter des armes. Photo: Hyungwon Kang/ Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Diverses manifestations ont eu lieu lundi 19 avril 2010 à Washington et dans sa banlieue pour protester contre l’emprise du gouvernement dans la vie des Américains et défendre le droit de porter des armes.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Tatouages, gros biceps, treillis, tenues camouflées, AK-47 en bandoulière ou Glock à la ceinture, ils étaient quelques dizaines à s’être rassemblés dans un parc de Virginie pour exprimer leur opposition à toute forme de gouvernement qui, disent-ils, limiterait les libertés, dont celle d’être armé. Plusieurs centaines d’autres manifestants leur faisaient écho à Washington même, mais sans armes car le district de Columbia, à l’inverse de la Virginie, n’autorise pas le port d’arme en public.

Mais d’une rive à l’autre du Potomac, les doléances étaient les mêmes : ne touche pas à mon fusil, ne mets pas ton nez dans mes affaires ! «Mes droits viennent de Dieu, pas du gouvernement» proclamait l’une des bannières. L’un des orateurs a résumé le sentiment des manifestants en déclarant : « Ils sont après notre liberté, notre argent, nos enfants, nos biens. Ils veulent tout nous prendre car c’est une bande de socialistes ».

«Socialistes», le grand mot est lâché. C’est l’insulte suprême dont ils abreuvent Barack Obama et les démocrates qu’ils espèrent bien déloger du Congrès en novembre avec quelques républicains qu’ils jugent trop mous. Mais en dépit du déploiement de tout leur arsenal, et de leurs revendications bruyantes, les participants n‘affichaient pas d’intentions violentes: la manifestation a été finalement des plus pacifiques.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail