mali

Philomène Kabouré, ex-otage au Mali

L'ex-otage italien Sergio Cicala et son épouse italo-burkinabée, Philomène Kabouré à Bamako, le 17 avril 2010.
L'ex-otage italien Sergio Cicala et son épouse italo-burkinabée, Philomène Kabouré à Bamako, le 17 avril 2010. AFP/Habib Kouyaté
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les deux otages italiens libérés vendredi 16 avril après avoir été retenus dans le désert malien pendant quatre mois sont très fatigués mais ils vont bien. C'est ce qu'ils ont confié à RFI aujourd'hui en exclusivité. L'épouse de Sergio Ciccala, d'origine burkinabé, raconte qu'ils n'ont jamais été maltraités mais que les conditions de vie étaient très difficiles. Philomène Kabouré appelle aussi les Etats concernés à tout faire pour libérer les deux derniers otages espagnols. Elle a été jointe au téléphone à Ouagadougou par Marie-Pierre Olphand.

Publicité

Être libre, c'est un rêve

Philomène Kabouré, otage

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail