Accéder au contenu principal
Arménie/Turquie

L'Arménie suspend la ratification d'accords historiques avec la Turquie

Un panneau Stop côté turc, sur une voie ferrée le long de la frontière Turco-arménienne.
Un panneau Stop côté turc, sur une voie ferrée le long de la frontière Turco-arménienne. Mustafa Ozer / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le gouvernement arménien a suspendu ce jeudi 22 avril la ratification de deux accords historiques avec la Turquie. Des accords qui sont censés normaliser les relations avec son voisin. Si Barack Obama doit prononcer samedi prochain un discours à l'occasion des commémorations du 95e anniversaire du 24 avril 1915, date du début des massacres d'Arméniens, aujourd'hui la réconciliation entre les deux pays semble compromise.

Publicité

Jusqu'à nouvel ordre, la frontière entre l'Arménie et la Turquie restera fermée. Mais ce qui est en jeu est bien plus que la libre circulation entre les deux pays. Il s'agit de la réconciliation entre les deux nations, après presque un siècle d'hostilités, depuis les massacres d'Arméniens par les Ottomans pendant la Première Guerre mondiale jusqu'au soutien turc pour l'Azerbaïdjan dans le conflit du Haut Karabakh, occupé par les Arméniens depuis dix-sept ans.

Ankara et Erevan s'étaient engagés sur la voie du rapprochement. Mais la coalition au pouvoir à Erevan vient de stopper net le processus de ratification des accords, signés en octobre dernier. S'agit-il de la fin de l'espoir pour une paix durable dans la région ?

En tout cas, le gel des accords réduit à néant la perspective d'un rapprochement rapide. Les Arméniens tentent de mettre la Turquie sous pression, qu'ils accusent d'imposer des conditions préalables à la réconciliation. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan l'a d'ailleurs confirmé : sans une solution pour le Haut Karabakh, le processus ne pourra pas être couronné de succès. Une condition qui vise en fait à satisfaire un autre voisin : l'Azerbaïdjan, l'allié riche en pétrole et en gaz.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.