Etats-Unis / Suisse / Justice

La justice américaine veut que le cinéaste Roman Polanski comparaisse aux Etats-Unis

Roman Polanski.
Roman Polanski. Reuters/Ina Fassbender
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Désormais plus rien ne semble s'opposer à l'extradition de Roman Polanski aux Etats-Unis. Le cinéaste franco-polonais avait demandé à être jugé par contumace mais jeudi 22 avril, une cour de Californie a rejeté sa demande. Cette cour d'appel a aussi rejeté la demande d'abandon des poursuites formulées par la victime de Polanski, Samantha Geimer. Roman Polanski est accusé d’avoir eu des « relations sexuelles illégales » avec une mineure de treize ans en 1977. 

Publicité

Avec notre correspondante à San Francisco, Manon Rivière

Le 22 avril 2010 a été un jeudi noir pour Roman Polanski. Une cour d’appel de Los Angeles a en effet pris deux décisions, qui devraient accélérer son extradition vers les Etats-Unis. La cour a tout d’abord rejeté la demande de sa victime, Samantha Geimer, qui souhaitait un abandon des poursuites à l’encontre de Polanski. Pour cette femme, droguée et violée par le cinéaste en 1977 alors qu’elle n’avait que 13 ans, ces faits appartiennent au passé et elle voulait plus que jamais tourner la page.

Autre revers ce jeudi 22 avril pour le cinéaste, la justice californienne s’est opposée à sa demande d’être jugé par contumace. Pour le moment, cet nième rebondissement, ne semble pas passionner les foules aux Etats-Unis. Il faut dire qu’ici, le cinéaste est loin de bénéficier du même capital de sympathie qu’en Europe, notamment au sein des milieux artistiques. Même vieille de plus de 30 ans, cette affaire de mœurs demeure hautement répréhensible aux yeux du grand public américain. Polanski n’a jamais remis les pieds aux Etats-Unis depuis 1978.

Polanski est aujourd’hui âgé de 76 ans et il est assigné à résidence en Suisse depuis son interpellation en septembre dernier à Zurich. Les autorités suisses ont déjà précisé qu’une extradition de Roman Polanski pourrait prendre au moins un an, compte tenu des différents recours susceptibles d’être engagé par le cinéaste.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail